The Voyage (opéra)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Voyage (homonymie).
The Voyage
Image décrite ci-après

Genre Opéra
Nbre d'actes 3 actes
Musique Philip Glass
Livret David Henry Hwang (en)
Langue
originale
anglais
Durée
approximative
2 h 35
Dates de
composition
1990
Création 12 octobre 1992
Metropolitan Opera, Drapeau des États-Unis États-Unis

The Voyage est un opéra en trois actes, prologue et épilogue, pour sollistes, chœur et orchestre, composé en 1990[1] par Philip Glass, sur un livret de David Henry Hwang (en)[2]. C'est une commande du Metropolitan Opera de New York (la plus chère de toute l'histoire du Met: Glass a ainsi été payé 325 000$[3]) en commémoration du 500e anniversaire de la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb. La première mondiale de l'œuvre a eu lieu le 12 octobre 1992, sous la direction de Bruce Ferden[4],[5],[6],[7].

L’opéra est ensuite joué au Landestheater (de) de Linz pour la première européenne le 6 octobre 2002 et au Youth Opera (en) de Leeds pour la première anglaise le 7 juillet 2004 [8].

Personnages[modifier | modifier le code]

Rôle Type de voix Distribution à la création, 12 octobre 1992
Direction : Bruce Ferden
Scientist/First Mate ténor Douglas Perry
Commander mezzo-soprano Patricia Schuman
Ship's Doctor/Space Twin 1 soprano Kaaren Erickson
Second Mate/Space Twin 2 baryton-basse Julien Robbins
Isabella mezzo-soprano Tatiana Troyanos
Christophe Colomb bariton Timothy Noble
Earth Twin 1 mezzo-soprano Jane Shaulis
Earth Twin 2 baryton-basse Jan Opalach

Structure[modifier | modifier le code]

Comme l'a dit Philip Glass, l'opéra décrit « l'idée de l'exploration et de la découverte »[9] ainsi que « la confrontation des cultures »: au lieu de raconter la rencontre entre Colomb et les indiens, il évoque plus largement le désir humain de découvrir[10] et la rencontre avec l'Autre[11].

  • Acte I
    • Prologue
    • Scène 1
    • Scène 2, Part 1
    • Scène 2, Interlude
    • Scène 2, Conclusion
    • Scène 3
  • Acte II
    • Scène 1
    • Scène 2
  • Acte III
    • Scène 1
    • Scène 2
    • Scène 3 et épilogue

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Erfurt Philharmonic Orchestra dirigé par Dennis Russell Davies, enregistré en octobre 2003 et mars 2004. Orange Mountain Music (2006).

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Heroes and villains in modern opera par Stephen Smoliar dans le San Francisco Examiner du 25 janvier 2013.
  2. (en) Hwang to Write Libretto for the Met par Allan Kozinn dans le New York Times du 23 novembre 1988.
  3. (en) Philip Glass Offers More Than Memorial Just to Columbus par Edward Rothstein dans le New York Times du 14 octobre 1992 (page 2).
  4. (en) A 'Voyage' Into Uncharted Waters : Philip Glass and crew--David Henry Hwang and David Pountney--venture into new territory at the Met par Margalit Fox dans le Los Angeles Times du 11 octobre 1992.
  5. (en) Philip Glass Offers More Than Memorial Just to Columbus par Edward Rothstein dans le New York Times du 14 octobre 1992.
  6. (en) Santa Maria And Spaceships par Katrine Ames dans le Newsweek magazine du 25 octobre 1992.
  7. (en) Glass' Columbus Opera Proves Less Than Fantastic Voyage par Steve Metcalf dans le magazine Hartford Courant du 26 octobre 1992.
  8. (en) The Voyage par David Blewitt dans The Stage Review du 12 juillet 2004.
  9. (en) The arrival of Philip Glass par Geraldine Segal dans le Baltimore Sun du 13 octobre 1992.
  10. (es) Philip Glass mezcla temas y géneros en su opera sobre Cristóbal Colón par E.Rothstein dans le journal El País du 18 octobre 1992.
  11. (en) Minimalism to the Max : The controlled music of Philip Glass travels well in collaborative explorations--witness his 'Hydrogen Jukebox' with Allen Ginsberg par Mark Swed dans le Los Angeles Times du 17 novembre 1991.

Liens externes[modifier | modifier le code]