Volo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wiktionnaire Pour une définition du mot « volo », voir l’article volo du Wiktionnaire.

Volo

Pays d'origine France
Genre musical Chanson française
Années actives depuis 2001
Labels Opera-Music
Play On
Site officiel volo.fr
Composition du groupe
Membres Frédéric Volovitch et Olivier Volovitch

Volo est un groupe de chanson française composé des deux frères Volovitch, Frédéric et Olivier. Le nom du groupe est inspiré de leur patronyme ukrainien. Frédéric Volovitch est également chanteur et guitariste au sein des Wriggles. Olivier en est le régisseur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les frères Volovitch sont originaires de Tours. L'aîné, Frédéric, est diplômé du conservatoire de la rue Blanche à Paris et décide de former un groupe avec quatre amis : Les Wriggles. Olivier a suivi des études de philosophie mais touche un peu à tout, puisqu'on le retrouve à la régie générale lors des concerts du groupe de son frère[1],[2].

En 2001, alors que la carrière des Wriggles décolle (ils viennent de signer chez Atmosphériques) ils décident ensemble de se lancer dans un nouveau groupe qui sera dans un premier temps un duo. Ils commencent à composer et, à la suite d'un concert en 2002 à Saint-Étienne en première partie de Bénabar, sont révélés à la presse spécialisée[1].

Le groupe est signé par le label Opera-Music, qui édite leur premier album studio en 2005. Bien Zarbos est un album de seize titres, d'abord disponible par correspondance via le site internet de leur label.

Ils multiplient alors les concerts avec une préférence pour la salle parisienne du théâtre des Blancs-Manteaux et en juin 2005, décident d'enregistrer un album en public et en acoustique. Ils enregistrent donc en deux jours les vingt morceaux de l'album Blancs Manteaux à Volo. Pour remercier le public des deux concerts, ils prennent en photo la salle depuis la scène et font apparaître ces photos dans la pochette de l'album[3].

En août 2006, deux membres fondateurs des Wriggles (Antoine Réjasse et Franck Zerbib) décident de quitter le groupe, les membres restants choisissent de continuer, dont Frédéric, en parallèle avec Volo. Au fur et à mesure des concerts, ils prennent l'habitude de se faire accompagner sur scène par d'autres musiciens comme Théo Girard à la contrebasse ou Hugues Barbet à la guitare. En novembre 2006, ils se produisent dans la salle du Trianon à Paris avec en première partie, Noof qui n'est autre que Stéphane Gourdon des Wriggles.

Jours heureux, le 2e album studio, est édité en mai 2007[4] et publié, comme le précédent, par le label Opera-Music. Il est suivi l'année suivante par le EP Bref..., disponible sur le web et avec l'album Jours heureux. Le 3e album studio, En attendant, sort en 2009[5]. L'année suivante, la compilation C'est pas tout ça (en référence à la chanson du même nom sur Jours heureux) rassemble 14 morceaux déjà parus, ainsi que des inédits.

Le titre Toujours à côté sort en single en novembre 2012. Il figure sur leur 4e album, Sans rire, édité par le label Play On en mars 2013. La chanson ayant donné son titre à l'album sort également en single[6].

Style musical et influences[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

En concert[modifier | modifier le code]

Compilation[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Biographie du groupe Volo », Evene.fr
  2. Valérie Lehoux, « Le concert du jour : Volo, frères de mots », Télérama,‎ 14 janvier 2008
  3. Ludovic Perrin, « Ce que vaut Volo », Libération,‎ 27 novembre 2006
  4. Ludovic Perrin, « Volo. Jours heureux. », Libération,‎ 5 juillet 2007
  5. Jérôme Guillas, « Volo on Tours », Le Journal du dimanche,‎ 12 février 2010
  6. [audio] Alain Pilot, « La bande passante : Volo », RFI,‎ 23 février 2013

Lien externe[modifier | modifier le code]