Vente par correspondance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir VPC.

La vente par correspondance (ou VPC) est un mode de vente où l'acheteur et le vendeur ne se rencontrent pas. L'ensemble de la transaction, de la commande au paiement se fait à distance.

La vente elle-même peut se faire avec intervention d'un vendeur à distance (télévente) ou par des moyens uniquement écrits (catalogue, internet...). Le publipostage est la technique utilisée pour attirer les prospects.

L'acheteur se fait livrer son achat ou va le chercher dans un relais proche de chez lui.

Le VPCiste est le vendeur qui réalise la VPC.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les imprimeurs inventent le concept du catalogue dès le XVe siècle pour vendre leurs livres. Au XVIIe siècle, les imprimeurs proposent un nouveau support aux commerçants : le prospectus à souscription. Les catalogues modernes apparaissent au XIXe siècle. Pour l'exemple, le catalogue du Printemps de 144 pages est édité en 1870 en 12 langues[1].

La vente par correspondance en France[modifier | modifier le code]

Les plus grands vépécistes en France sont La Redoute, 3 Suisses, et Éditions Atlas.

La vente par correspondance s'adresse aussi aux entreprises et professionnels par le biais de grand groupes : Manutan International, Bruneau, JPG (Groupe Staples), Raja.

La Redoute est une filiale de Redcats (groupe PPR) ; le groupe est présent dans une vingtaine de pays. Il s'impose comme le numéro 3 mondial de la vente à distance derrière les allemands Otto et Quelle qui est le numéro 1 européen de la vente par correspondance avec ses catalogues Quelle et Neckermann. 3 Suisses est une filiale de 3 Suisses International qui appartient à 45 % au Groupe Mulliez et à 50 % au groupe Otto-Versand, le leader mondial de la vente à distance, présent dans 23 pays et sur trois continents, l'Europe, l'Amérique et l'Asie.

Le secteur éditorial (club de livres) a été en France un des initiateurs de la VPC notamment dans les techniques de marketing, l'informatisation des fichiers-adhérents.

Les Éditions Atlas sont leader de l'édition de séries de produits culturels, qu'elles soient vendues chez les marchands de journaux, en vente à domicile ou par correspondance. Elles appartiennent au groupe De Agostini.

La CAMIF était, jusqu'à son placement en liquidation judiciaire le 27 octobre 2008, le numéro 3 français en basant son catalogue sur le mobilier et non les vêtements comme La Redoute et 3 Suisses.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]