Viktor & Rolf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de l'entreprise

Viktor & Rolf est maison de couture d'origine néerlandaise créée en 1993 par Viktor Horsting (né en 1969 à Geldrop) et Rolf Snoeren (né en 1969 à Dongen), qui forment un duo de stylistes néerlandais. Ils conçoivent un temps des collections de haute couture présentées à Paris, avant de se consacrer exclusivement au prêt-à-porter puis aux parfums. La marque revient comme « membre correspondant » dans le calendrier haute couture en janvier 2014.

Histoire[modifier | modifier le code]

Viktor Horsting et Rolf Snoeren se sont rencontrés à la Arnhem Academy of Art and Design aux Pays-Bas alors qu'ils y étudiaient la mode. Ils ont commencé à travailler ensemble après avoir obtenu leurs diplômes, période pendant laquelle ils vivent un temps à Paris avant de retourner en Hollande[1]

En 1993, ils ont gagné un concours de talent au Festival international de mode et de photographie à Hyères, et se sont installés à Paris la même année.

Viktor & Rolf ont commencé à créer des collections prêt-à-porter en 2000 alors qu'ils défilent encore en haute coutre cette année là[2].

Mode[modifier | modifier le code]

Ils se lancent dans le prêt-à-porter, très conceptuel[Quoi ?], et plus une ligne homme, « Monsieur », a été créée par Viktor & Rolf.

Leur style consiste à détourner des classiques, avec un raffinement et un souci du détail[non neutre].

Ils possèdent actuellement une boutique à Milan qui représente un salon dans le goût français, totalement à l'envers (les chaises étant collées au faux plafond, et les passants marchant sur le véritable plafond) boutique ayant inspiré leur collection de prêt-à-porter Up side Down.

Succédant à Karl Lagerfeld et Stella McCartney, ils ont annoncé avoir accepté de collaborer avec le géant suédois H&M pour une Collection capsule femme et homme pour l'hiver 2006.

En 2008 l'homme d'affaires Italien Renzo Rosso, président de OTB Group (en) qui possède déjà Maison Martin Margiela, Marni ou Diesel, a prit une participation majoritaire dans la société V&R.

Mannequin habillée d'un manteau de fourrure Viktor & Rolf, collection hivers 2008.

Parfums[modifier | modifier le code]

En 2002, ils signent un contrat de licence avec le groupe L'Oréal pour la création de lignes de parfums.

Le premier parfum, nommé Flowerbomb, est féminin. Présenté en octobre 2004 à l'occasion de leur défilé de prêt-à-porter printemps-été 2005, il a été lancé en mars 2005. Dès son arrivée, il remporte un vif succès à travers le monde[réf. nécessaire]. Les lancements sont somptueux et le succès ne se fait pas attendre[non neutre]. Au-delà du positionnement dans le top 5 des meilleures ventes[réf. nécessaire] et des meilleurs parfums dans le monde[pas clair], il remporte de nombreux prix (meilleur parfum, meilleure publicité, meilleure communication, meilleur flacon) et des événements sont même organisés en son honneur[non neutre] (dîner organisé par le Harper's Bazaar britannique).

En avril 2006, il a été interdit dans l'aéroport d'Oslo à cause de la forme du flacon, évoquant une grenade).

Le second parfum, Antidote, est masculin. Il a été lancé aux États-Unis en 2006 lors d'un concert de Rufus Wainwright, artiste ayant composé spécialement pour Viktor & Rolf une Ode to Antidote.

En mars 2012, Viktor & Rolf sort le parfum pour hommes Spice Bomb[3], créé par le parfumeur Olivier Polge[4].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Fairy Tales - International publication of « Sprookjes » (2011)
  • Sprookjes - fairy tale book (2009)
  • The House of Viktor & Rolf, Merrel Publishers Ltd, London, UK (2008)
  • COLORS: Viktor & Rolf & KCI, The Kyoto Costume Institute, Japan (2004)
  • Viktor & Rolf, Haute Couture Book, Groninger Museum, The Netherlands (2000)
  • Viktor & Rolf 1993-1999, Artimo Foundation, The Netherlands (1999)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « index magazine interview », sur indexmagazine.com,‎ 2005 (consulté le 3 novembre 2014)
  2. Paquita Paquin, Cédric Saint-Andre Perrin, « Avis de grand frais », Next, sur liberation.fr, Libération,‎ 15 juillet 2000 (consulté le 9 novembre 2013) : « Pionnier du prêt-à-porter, le créateur Jean-Charles de Castelbajac présentait pour la première fois en haute couture. »
  3. (fr)« Parfum Spice Bomb de Viktor & Rolf », Marie Claire,‎ 2012 (lire en ligne)
  4. Robin Nozay, Interview d'Olivier Polge - SpiceBomb Redingote.fr, 1 avril 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Noël Palomo-Lovinski (trad. Lise-Éliane Pomier), Les plus grands créateurs de mode : de Coco Chanel à Jean Paul Gaultier, Paris, Eyrolles,‎ 2011, 192 p. (ISBN 978-2-212-55178-5), « Viktor & Rolf », p. 178 à181

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :