Vallée du Rift (province du Kenya)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

0° 30′ N 36° 00′ E / 0.5, 36

Province de la vallée du Rift
Rift Valley Province (en) - Mkoa wa Bonde la Ufa (sw)
Image illustrative de l'article Vallée du Rift (province du Kenya)
Administration
Pays Drapeau du Kenya Kenya
Type province
Chef-lieu Nakuru
Autres villes Eldoret, Kericho, Narok, Kabarnet
Date de création 1970 (région de la vallée du Rift en 1962)
Date de dissolution 2013
Nbre. de comtés 14
Nbre. de districts 36
Nbre. de circonscriptions électorales 36
Gouverneur Kirinyaga D.C. Osman Warfa (20092013)
ISO 3166-2 KE-700
Indicatif téléphonique + 254 41, 51 et 61
Démographie
Population 10 006 805 hab. (2009[1])
Densité 55 hab./km2
Langues usuelles anglais, swahili, langues kalenjin, maa, pokot, samburu kikuyu
Groupes ethniques Kalenjin, Maasaï, Turkana, Pokot, Samburu, Kikuyu
Géographie
Altitude Min. (lac Namakat) 275 m – Max. (mont Naguken) 3 370 m
Superficie 18 253 800 ha = 182 538 km2

La province de la vallée du Rift était une des sept provinces du Kenya[2]. Son chef-lieu était Nakuru. Elle était aussi traversée par la ligne équinoxiale.

Depuis le 28 mars 2013, suite aux élections législatives du mars 2013, la province — comme toutes les autres provinces du Kenya — n'existe plus. Elle est remplacée par les quatorze comtés qui la composaient.

Géographie[modifier | modifier le code]

Partant du nord, autour du Lac Turkana, la province s’étend tout le long du Kenya vers le sud. La Vallée du Rift est une grande attraction touristique, qui n’a pas d’équivalent ailleurs dans le monde. On note aussi la présence de nombreux volcans éteints, tels le Mont Longonot ou le Mont Suswa, les lacs Baringo, Magadi, Nakuru, Naivasha et Turkana, ainsi que la vallée de la Suguta.

Économie[modifier | modifier le code]

Les hautes terres connaissent des précipitations suffisantes pour entretenir l’agriculture, qui est la base de l’économie de la province, avec notamment une abondante culture du thé. On note également le développement de l’horticulture, ainsi que l’élevage.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 1979 sa population était estimée à 3 200 000 personnes. Lors du dernier recensement national de 2009, elle est montée à 10 006 805 habitants. Ils se partagent une surface terrestre de 182 538 km2 et une surface aquatique de 2 867 km2.

La population est un mélange de plusieurs tribus. La plupart des bien connus coureurs de fond kényans sont des Kalenjins. Les Masaïs sont devenus un symbole de l’identité culturelle du pays.

Structure administrative[modifier | modifier le code]

Le chef-lieu de la province est Nakuru. Elle est divisée en quatorze districts:

Histoire[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kenya National Bureau of Statistic[(en) lire en ligne]
  2. La zone de Nairobi n'est pas une province mais une région

Liens externes[modifier | modifier le code]