Comtés du Kenya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte des comtés avec les anciennes provinces colorées différemment.

Au Kenya, un comté (County) est une entité territoriale semi-autonome par rapport au gouvernement central. Le pays compte 47 comtés créés par la réforme de la Constitution du 4 août 2010 mais qui ne sont réellement opérationnels que depuis le 28 mars 2013, consécutivement aux élections législatives du 4 mars 2013.

Non seulement les comtés remplacent, depuis lors, administrativement les sept provinces et la région de Nairobi qui n'existent plus mais ils possèdent aussi des pouvoirs exécutifs et législatifs.

Pouvoirs[modifier | modifier le code]

Ces entités peuvent lever des impôts ou adopter des règlements locaux (par ex. : urbanisme, police) ainsi que gérer les ressources naturelles, humaines et les infrastructures[1] pour autant que leur décision ne soit pas contraire ni à la Constitution ni aux Lois de l'État[2]. L'autorité exécutive des comtés est responsable des moyens qui lui sont apportés par l'exécutif national[3].

Structure[modifier | modifier le code]

Exécutif[modifier | modifier le code]

L'autorité exécutive de chaque comté comporte un gouverneur, un vice-gouverneur plus un maximum de dix membres élus pour un mandat de cinq ans[4]. Le gouverneur et le vice-gouverneur sont élus à la majorité relative par le corps électoral du comté, les autres membres sont nommés par le gouverneur avec l'approbation de l'Assemblée locale.

Législatif[modifier | modifier le code]

Au niveau national[modifier | modifier le code]

  • Le Sénat est composé de 68 membres issus des comtés et élus pour une période de cinq ans[4]  :
    • 48 élus directs :
      • 1 Président ex officio élu par et parmi les 47 élus directs,
      • 1 Vice-président, élu par et parmi les 47 élus directs,
      • 46 autres élus directs, soit 1 par comté ;
    • 20 élus par les élus directs :
      • 16 femmes nommées par les partis politiques et proportionnellement à leur représentation parmi les élus directs,
      • 2 personnes (1 homme et 1 femme) représentant les intérêts des enfants et des jeunes[5],
      • 2 personnes (1 homme et 1 femme) représentant les intérêts des personnes handicapées[6].

Au niveau local[modifier | modifier le code]

Chaque comté possède sa propre Assemblée renouvelée tous les cinq ans[4] et composée de :

  • 1 Président ex officio ;
  • autant d'élus que le comté compte de subdivisions municipales (Ward). Si le nombre d'élus (hormis le président) est inférieur à 25, il est porté à 25.

Liste des comtés[modifier | modifier le code]

Article 6.1 de la Constitution : « le territoire du Kenya est divisé par les comtés spécifiés dans le premier programme. »

comté chef-lieu nombre d'élus dans
l'assemblée locale*
ancienne province
Mombasa Mombasa 51 côte
Kwale Kwale 34 côte
Kilifi Kilifi 60 côte
rivière Tana Hola 26 côte
Lamu Lamu 25 côte
Taita-Taveta Wundanyi 34 côte
Garissa Garissa 51 nord-orientale
Wajir Wajir 51 nord-orientale
Mandera Mandera 51 nord-orientale
Marsabit Marsabit 34 orientale
Isiolo Isiolo 25 orientale
Meru Meru 75 orientale
Taraka-Nithi Chuka 26 orientale
Embu Embu 34 orientale
Kitui Kitui 67 orientale
Machakos Machakos 67 orientale
Makueni Wote 51 orientale
Nyandarua Ol Kalou 43 centrale
Nyeri Nyeri 51 centrale
Kirinyaga Kerugoya 34 centrale
Murang'a Murang'a 60 centrale
Kiambu Kiambu 97 centrale
Turkana Lodwar 51 vallée du Rift
Pokot occidental Kapenguria 34 vallée du Rift
Samburu Maralal 26 vallée du Rift
Trans Nzoia Kitale 43 vallée du Rift
Uasin Gishu Eldoret 51 vallée du Rift
Elgeyo-Marakwet Kapsowar 34 vallée du Rift
Nandi Kapsabet 51 vallée du Rift
Baringo Kabarnet 51 vallée du Rift
Laikipia Nanyuki 26 vallée du Rift
Nakuru Nakuru 96 vallée du Rift
Narok Narok 51 vallée du Rift
Kijiado Kijiado 43 vallée du Rift
Kericho Kericho 51 vallée du Rift
Bomet Bomet 43 vallée du Rift
Kakamega Kakamega 97 occidentale
Vihiga Vihiga 43 occidentale
Bungoma Bungoma 75 occidentale
Busia Busia 60 occidentale
Siaya Siaya 51 Nyanza
Kisumu Kisumu 60 Nyanza
Homa Bay Homa Bay 67 Nyanza
Migori Migori 67 Nyanza
Kisii Kisii 75 Nyanza
Nyamira Nyamira 34 Nyanza
Nairobi City Nairobi 135 Nairobi
* Hormis le président ex officio

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Article 186 de la Constitution.
  2. Article 191 de la Constitution.
  3. Article 190 de la Constitution.
  4. a, b et c L'élection se tient le 2e mardi du mois d'août chaque cinq ans.
  5. Les droits des enfants sont codifiés par l'article 53 de la Constitution, ceux des jeunes par l'article 55.
  6. Les droits des personnes handicapées sont codifiés par l'article 54 de la Constitution.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]