Un drôle de flic

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un drôle de flic

Titre original Poliziotto superpiù
Réalisation Sergio Corbucci
Scénario Robert Brodie Booth
Sabatino Ciuffini
Sergio Corbucci
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau de l'Espagne Espagne
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre film fantastique
comédie policière
Sortie 1980
Durée 97 minutes (h 37)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Un drôle de flic (titre original : Poliziotto superpiù) est un film italo-hispano-américain réalisé en 1980 par Sergio Corbucci.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire commence par un flashforward où le héros, le policier Dave Speed (Terence Hill), condamné à mort pour le meurtre de son collègue Willy Dunlop (Ernest Borgnine), se prépare à subir sa quatrième exécution à mort. Il a en effet survécu à la chambre à gaz, la potence et au peloton d'exécution. Tandis qu'il se dirige vers la chaise électrique, le policier se rappelle le début de l'histoire.

Venant de faire son entrée dans la police, Dave Speed se voit confier sa première mission qui consiste à percevoir une amende dans un village indien. Il se trouve que le village est au même moment la cible d'une expérience top secret de la NASA. Refusant d'abattre un crocodile qui s'est installé dans sa barque, Dave tire alors en l'air et détruit accidentellement une bombe de plutonium rouge. L'agent est alors bombardé de radiations résultant de l'explosion. Dave se retrouve doté de super pouvoirs : résistance extraordinaire, vitesse prodigieuse, vision à-travers les murs... Tandis qu'il parvient à déjouer les plans des malfrats et à effectuer des interventions hors du commun, son coéquipier, l'agent Dunlop, a du mal à comprendre et accepter ses pouvoirs. Cela pose problème à Dave Speed qui souhaite séduire la nièce de son collègue, la belle Evelyn (Julie Gordon). Le policier s'aperçoit qu'il perd fréquemment tous ses pouvoirs pour une raison inconnue. Alors que le héros essaie d'empêcher le truand Tony Torpedo (Marc Lawrence) et ses sbires de fabriquer de la fausse monnaie, il découvre que ses pouvoirs disparaissent dès qu'il aperçoit la couleur rouge...

D'après l'explication de Dave Speed : « l'explosion des gaz a libéré une très forte lueur rouge qui lui a donné ses pouvoirs, mais cette même couleur rouge annule ces pouvoirs chaque fois qu'il la regarde. Deux forces égales mais opposées n'ont plus d'effet. ».

Les deux coéquipiers prennent d'assaut le bateau de Torpedo, qui a pris Evelyn en otage. L'agent Dunlop est attaqué et se retrouve enfermé dans la soute du bateau sabordé par les hommes de Torpedo. Speed est rapidement jugé coupable du meurtre de son collègue. Le film reprend alors au moment du flashforward : Speed est condamné à mort sur la chaise électrique. Il parvient à s'échapper, puis il réussit à extraire son collègue de l'épave grâce à un chewing-gum. Speed réussit à arrêter l'avion de Torpedo en fuite et sauve Evelyn et Dunlop grâce à ses super-pouvoirs.

Le film se termine avec le mariage de Dave et Evelyn. Lorsqu'il retire son voile pour pouvoir l'embrasser, Dave s'aperçoit qu'Evelyn a coloré ses cheveux en... rouge !

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]