Danse macabre (film, 1964)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Danse macabre (homonymie).

Danse macabre

Titre original Danza macabra
Réalisation Antonio Margheriti
Sergio Corbucci
Scénario Sergio Corbucci
Giovanni Grimaldi
Acteurs principaux

Barbara Steele
Georges Rivière
Margarete Robsahm

Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Genre Horreur
Sortie 1964
Durée 87 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Danse macabre (titre original : Danza macabra) est un film italien d'épouvante réalisé par Antonio Margheriti et Sergio Corbucci, sorti en 1964.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Antonio Margheriti fera un remake en couleur de son propre film en 1971, Les Fantômes de Hurlevent, dans lequel Michèle Mercier reprendra le rôle de Barbara Steele et Tony Franciosa celui de Georges Rivière[1]. Klaus Kinski y interprétera l'écrivain maudit Edgar Allan Poe, en prologue et conclusion du film.

Analyse[modifier | modifier le code]

La Danse Macabre est un des films-phare de la carrière de l'actrice britannique Barbara Steele, révélée en 1960 par Le Masque du démon de Mario Bava. Elle y développe la part sombre de son personnage, tout en lui préservant un apparent fond d'innocence. Cette ambivalence féminine apparaîtra d'ailleurs dans la plupart des titres qu'elle tournera dans ces années-là.

Antonio Margheriti signe ici, sous le pseudonyme à consonance anglaise d'Anthony M. Dawson, un des plus notables succès de l'épouvante à l'italienne, bravant certains tabous sexuels (ici le lesbianisme), avec plus d'audace encore que ses homologues anglo-saxons. Certaines séquences trop explicites seront d'ailleurs tronquées de copies exploitées à l'étranger (notamment aux États-Unis où il sortit sous le titre Castle of Blood).

Le cinéaste et sa vedette renoueront avec le succès avec un autre film en noir et blanc, La Sorcière sanglante, réalisé dans la même année 1964.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]