Tricholoma myomyces

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tricholome terreux, Griset

Tricholoma myomyces, de son nom français, le tricholome couleur de souris, (jusqu'en 1933 Tricholoma terreum, le tricholome terreux), de ses noms vernaculaires, charbonnier, petit gris ou griset selon les régions, est un champignon basidiomycète comestible de l'hémisphère nord, du genre Tricholoma dans la famille des tricholomataceae.

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Nom binomial accepté[modifier | modifier le code]

Tricholoma myomyces (Pers.) J. E. Lange 1933

Nom binomial souvent utilisé[modifier | modifier le code]

Tricholoma terreum (Schaeff.) P. Kumm. 1871 (synonyme)

Synonymes[modifier | modifier le code]

Baptisé agaricus terreus par Schaeffer en 1762 puis Agaricus myomyces (c'est-à-dire "champignon couleur de souris") par Persoon en 1794, avant d'être classé parmi les tricholomes dont il est un des représentants les plus communs. Longtemps connue sous le nom binomial tricholoma terreum que l'on retrouve dans une grande partie de la littérature, l'espèce a officiellement retrouvé l'épithète myomyces depuis 1933, quoique la littérature actuelle l'[Quoi ?]utilise encore.[précision nécessaire]

  • Agaricus terreus Schaeff. 1762
  • Agaricus terreus var. terreus Schaeff. 1762
  • Agaricus myomyces Pers. 1794
  • Agaricus myomyces myomyces Pers. 1794
  • Agaricus pullus Batsch 1783
  • Gymnopus myomyces (Pers.) Gray 1821
  • Tricholoma bisporigerum J.E. Lange 1933
  • Tricholoma myomyces f. bisporigerum (J.E. Lange) Bon 1975

Description[modifier | modifier le code]

Le chapeau de 4 à 8 cm, reste convexe, plus ou moins bosselé, gris souris à gris foncé, et se marque en vieillissant de fibrilles radiales laissant apparaître la chair blanche.

La marge, plus claire, mince, ondulée est souvent lacérée.

Les lames sont inégales, fragiles et blanchâtres.

La sporée est blanche.

Le stipe, de 3 à 8 cm, est blanchâtre, droit ou légèrement courbé.

La chair est blanche à gris clair.

Il[Qui ?] présente une odeur et une saveur fongiques.

Habitat[modifier | modifier le code]

Ce tricholome pousse en groupes dans les bois clairs, les coupe-feu, les endroits dégagés, à l'automne et pendant tout l'hiver dans les régions méditerranéennes.

Comestibilité[modifier | modifier le code]

Sans être un des meilleurs, c'est un comestible apprécié, notamment en mélange avec d'autres espèces.

Espèces proches et confusions possibles[modifier | modifier le code]

Tricholoma myomyces ne peut être confondu qu'avec d'autres espèces du même genre. Il appartient à un groupe terreum qui comprend plusieurs autres tricholomes gris assez proches parmi lesquels Tricholoma argyraceum, Tricholoma atrosquamosum, Tricholoma cingulatum, Tricholoma squarrulosum, Tricholoma triste.

Si ceux-ci sont tous comestibles, ils peuvent être confondus avec d'autres espèces, âcres, telles que Tricholoma sciodes ou Tricholoma virgatum et surtout avec Tricholoma pardinum, le tricholome tigré, qui est toxique. Ce dernier, également gris, pousse plus tôt et surtout en moyenne montagne calcaire, il présente un pied plus robuste et un chapeau moins fibrillé radialement que tacheté comme le pelage, non d'un tigre mais d'une panthère.

Galerie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]