Lame (champignon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En mycologie, les lames sont les feuillets fixés radialement sur la face inférieure du chapeau des champignons dits lamellés, dont elles portent l'hyménium.

Lames épaisses, espacées, inégales, fourchues, cireuses, décurrentes, sur Hygrophorus hypothejus

Organes spécifique[modifier | modifier le code]

Lames[modifier | modifier le code]

Elément constitutif de l'hyménophore chez les Agaricales, les lames font tout le rayon du chapeau, de la marge au pied: le Stipe (mycologie).

Lamelles[modifier | modifier le code]

Lamelles, chez Amanita muscaria. Le long de la marge, quelques lamellules et des lames anastomosées

Les lamelles sont des lames qui n'atteignent pas le pied.

Lamellules[modifier | modifier le code]

Les lamellules sont des lames très courtes qui ne font pas plus d'un demi-rayon.


Disposition, aspect, couleur et formes[modifier | modifier le code]

Dans la détermination des espèces, on observe en particulier :

Nombres des lames[modifier | modifier le code]

Les lames peuvent être serrées ou espacées. Si elles sont entrelacées de lamelles et de lamellules, on les dira inégales. Elles pourront aussi être fourchues ou anastomosées (reliées entre elles par des plis transversaux).

Trame des lames, lamelles et lamellules[modifier | modifier le code]

Disposition des lames, lamelles et lamellules autour du pied[modifier | modifier le code]

Les lames peuvent être écartées, ou libres (touchant le pied sans y être soudées), échancrées (touchant le pied mais après un creux) ou adnées (soudées au pied), voire décurrentes (descendant plus ou moins le long du pied).

Couleur des lames[modifier | modifier le code]

Les lames peuvent être immuable ou bien changer au toucher ou encore avec l'âge du champignon du fait de la sporée : ainsi un agaric finira toujours par avoir des lames brunes alors que celles d'une amanite resteront blanches (ou jaunes chez l'oronge).

Forme des lames[modifier | modifier le code]

Les lames peuvent être épaisses ou minces, arquées, échancrées, ou encore sinuées.

Aspects des lames[modifier | modifier le code]

Les lames peuvent être peuvent être lardacées (grasses), plus ou moins fragiles, séparables ou clivables.

Arêtes des lames[modifier | modifier le code]

Les arêtes des lames peuvent être peuvent être dentelée ou serrulées.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]