Transformers : La Chute de Cybertron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Transformers
La Chute de Cybertron
Image illustrative de l'article Transformers : La Chute de Cybertron

Éditeur Activision
Développeur High Moon Studios
Mercenary Games Studio (PC)

Date de sortie 24 août 2012
Genre Tir objectif
Mode de jeu De un à douze joueurs en ligne.
Plate-forme
Ordinateur(s)
Console(s)
Média B-RD (PlayStation 3)
DVD (Xbox 360, PC)
Langue Français intégrale.
Contrôle Manette de jeu
Clavier / souris

Évaluation ESRB : T ?
PEGI : 12
Moteur Unreal Engine 3

Transformers : La Chute de Cybertron est un jeu vidéo de tir objectif développé par High Moon Studios et édité par Activision en 2012 sur PlayStation 3, Xbox 360 et Windows. Ce jeu est la suite du jeu Transformers : La Guerre pour Cybertron, développé aussi par High Moon Studios et édité aussi par Activision.

Résumé détaillé[modifier | modifier le code]

Ce sont les derniers jours de cybertron, la guerre fait rage entre les deux factions : Autobots et Decepticons. Les Autobots, étant inférieur en nombre, sont en train de perdre. Sachant que Cybertron s'était éteint, et stoppant la production d'Energon, Optimus construisit un vaisseau nommé l'Arche pour s'échapper de la planète.

Mais les Decepticons lancèrent un assaut sur l'Arche et formèrent des canons entropiques, tirant sur le vaisseau à la périphérie d'Iacon. Ils prirent le contrôle de 4 secteurs qui étaient sous la charge de Grimlock et de son équipe qui avaient disparu. Optimus envoya Jazz et Cliffjumper les chercher. Pendant ce temps-là, les Autobots se battirent pour la protection de l'Arche. Sous la difficulté du combat, Optimus décida d'appeler le colosse protecteur de l'Arche: Metroplex. Il lui ordonna de détruire les canons entropiques des Decepticons. Mais le dernier canon qu'allait détruire Metroplex lui tira dans son Spark et s'écroula. Optimus Prime dut détruire seul le dernier canon. Quand soudain il fut interpellé par Starscream, Onslaught et Brawl. Il l'apportèrent devant Megatron dans le secteur du dernier canon entropique. Alors que Megatron allait triompher, Metroplex, s'étant remis de sa blessure, arracha le toit du secteur et écrasa Megatron de son énorme poing. Starscream s'autoproclama alors chef des Decepticons tout en battant en retraite. Durant cette bataille, l'Arche perdit beaucoup d'Energon.

Pendant ce temps, Jazz, Cliffjumper et Sideswipe allèrent retrouver Grimlock et son équipe, partis à la Mer de Rouille sous le contrôle du secteur Decepticons de Shockwave, le scientifique des Decepticons. La Mer de Rouille avait la particularité d'avoir un réservoir d'Energon pur immense, ce qui était très rare, car l'Energon noir était l'énergie dominante et encombrante de Cybertron à cette époque-là. Les Autobots ont besoin d'Energon pur pour réparer l'Arche. Jazz vit Sludge, un des soldats de l'équipe de Grimlock, mort. Jazz et Cliffjumper vont réussir à détruire, une tour créée par Shockwave pour former un pont spatial menant à la Terre, planète qui, pour eux, était riche en énergie brute. Jazz contactera Optimus pour l'informer de la présence du lac d'Energon. Optimus Prime décida de leur envoyer un cargo pour transporter cet Energon jusqu'à Iacon.

Starscream, qui voulait que cet Energon soit stocké et non utilisé pour des expériences de Shockwave, envoya les Combaticons Blast Off, Vortex et Brawl détruire un pont menant à Iacon. Starscream ordonna une attaque sur le cargo mais sans réussite. En conséquence de la destruction du pont, le cargo, retournant à Iacon avec l'Energon, dut se mettre en mode vol. Les autres Combaticons rejoignirent Blast Off, Vortex et Brawl sur le cargo en plein vol, alors que Starscream avait ordonné lâchement d'abandonner la mission. Onslaught, le chef des Combaticons, voulut prendre le contrôle du cargo. Alors, les Combaticons formèrent le titan Bruticus. Ils finirent par prendre le contrôle du vaisseau mais il s'écrasa sur la surface. Starscream dit au Combaticons qu'ils n'ont pas respecté le chef des Decepticons en n'annulant pas la mission et en détruisant la totalité de l'Energon à bord du cargo en s'écrasant sur Cybertron. Il les arrêta pour trahison.

À l'atelier de Soundwave, étaient disposés des pièces détachées d'Autobots et de Decepticons. Soundwave décida de réparer et de réactiver Megatron. Quand il se réveilla, et vit la tête de Starscream aux commandes des Decepticons, il fut très furieux. Alors il reprit le trône de chef des Decepticons en blessant Stascream lors de son couronnement. Il rencontra Shockwave avant de partir. Le scientifique lui dit que la planète Terre est la priorité des Decepticons. Il lui dit alors qu'il va recréer un pont spatial autre part. Megatron partit avec son vaisseau à l'ancien cratère de l'atterrissage de son ancien colosse, Trypticon. Megatron trouva le corps de Trypticon découpé dans une usine d'Iacon. Il appela Soundwave pour le réparer. Mais son mode Robot est trop faible pour combattre. Mécontent de la défaite passée de Trypticon face aux Autobots, il ordonna à Soudwave d'enclencher le protocole Nemesis qui a pour but de le transformer définitivement en vaisseau géant, pouvant ainsi se déplacer n'importe où dans la galaxie.

Pendant que le vaisseau Nemesis est en construction, Starscream s'infiltre dans le secteur de sécurité du nouveau laboratoire géant de Shockwave, installé sur Kaon même, la capitale des Decepticons . Starscream fut très mécontent que Megatron ait repris le commandement. Alors il veut se construire lui-même sa propre armée. Il arrive à rentrer dans ce laboratoire. Il voit que Shockwave est toujours accompagné de trois Insecticons (nouvelle race de Decepticons créée par Shockwave se transformant en insectes de la Terre qu'ils ont étudiés). Il s'agit de Sharpchot, Hardeshell et Kickback, les trois plus puissants Insecticons . Starscream assiste secrètement à une expérience sur un certain Grimlock qui a été en fait capturé par Shockwave et son équipe. Voilà pourquoi Grimlock n'était pas là. Grimlock et son équipe avaient subis des expériences ayant pour but de décupler leurs forces et en changeant leurs transformations. Ils se transformaient en dinosaures originaires de la Terre que les Decepticons ont aussi étudiés. Quand Shockwave et ses Insecticons partirent, Starscream proposa à Grimlock un pacte pour commencer sa nouvelle armée en le libérant des expériences de Shockwave, qu'ils détestent tous les deux. Mais Grimlock refusa et pris Starscream malgré ses sécurités et le jeta sur l'ordinateur de contrôle des sécurités de Grimlock. Il réussit donc à s'échapper et à trouver Swoop et Slug, qui eurent eux aussi des transformations de Dinobots. D'ailleurs, ils furent appelés les Dinobots par les Decepticons. Évidemment, Grimlock et son équipe ne comprirent pas pourquoi. Il détruisit les 3 Insecticons de Shockwave. Ils réussirent à trouver Snarl, aussi transformé en dinosaure, mais blessé. Alors ils l'emmenèrent dans une salle de soins. Grimlock prit contact avec Optimus Prime et lui dit que la tour qu'avait créée Shockwave était dangereux. Optimus lui ordonna de revenir à la base des Autobots mais Grimlock ne l'écouta pas et le traita de "faible".

Alors il alla tout seul détruire cette tour. Mais Shockwave le bloqua au dernier moment car il travaillait sur la tour du pont spatial. Shockwave contacta Megatron en lui disant que le pont était prêt. Le chef des Decepticons, qui avait fini le Nemesis, lui confia Cybertron pour la protéger. Mais Grimlock se libéra et détruisit Shockwave ainsi que la tour. Mais il n'eût pas le temps de s'échapper. En raison de la destruction de la tour, le pont devint instable et risque de se fermer. Puisque les Autobots n'ont toujours pas assez d'Energon pour réanimer l'Arche, Metroplex décida de se sacrifier en vidant son spark de l'Energon contenu dedans et en le donnant à l'Arche. Les Autobots purent remercier Metroplex avant qu'il meure. L'Arche à quitté Cybertron.

Alors que le vaisseau Autobot s'apprête à s'échapper par le pont spatial instable, le vaisseau Decepticon Nemesis a réussi à décoller et à rejoindre les Autobots. Ils se combattirent en plein vol. Megatron ordonna premièrement à Soudwave et ses agents Rumble et Laserbeak de s'infiltrer dans le vaisseau avec un câble d'abordage parmi des dizaines appartenant à la Nemesis. Ils détruisirent les munitions de trois canons Autobot et le dirent à Megatron. Le chef des Decepticons ordonne donc l'ordre d'attaquer directement les Autobots après la première offensive de Soudwave et des câbles. Alors Optimus envoya Jetfire pour détruire les câbles. Il réussit mais Bruticus atterrit sur l'Arche en frôlant Jetfire. Bruticus fit un ravage sur le toit de l'Arche et détruisit des réservoirs d'Energon. Mais Jazz arriva pour remettre les choses en ordre et tua Bruticus grâce à sa petite taille et aux mines IEM qu'a posé Jetfire pour que Jazz face diversion vers eux. Et pendant ce temps ci Optimus Prime et Megatron se combattirent sous les yeux de Bumblebee qui virent Optimus à terre. Alors que Megatron allait l'exterminer avec son canon, Bumblebee se jeta et se fut lui qui fut touché par le canon. Optimus comprit la véracité des actes de Megatron et ils s'affrontèrent en duel pour la ligne droite vers la Terre. Finalement, aucun des deux ne gagna mais les deux vaisseaux tellement proches du portail s'enfoncèrent tous deux dans le portail qui se ferma définitivement.

Système de jeu[modifier | modifier le code]


Le gameplay reprend le système de tir à la troisième personne des deux précédents volets. Toutefois, les développeurs, pour ne pas laisser la répétibilité prendre place, y ont inséré plusieurs facultés spécifiques aux différents personnages de la campagne: on retrouvera donc Jazz avec un grappin pour miser sur l'action dynamique, Cliffjumper et son camouflage pour l'infiltration, Vortex et Starscream auront l'occasion de voler grâce à leur mode de transformation tandis que Grimlock, avec un gameplay bien différent du reste de la campagne, aura l'occasion de jouer au corps-a-corps et aura la faculté de se transformé en T-rex métallique destructeur. Un nouveau système de personnalisation voit le jour: dorénavant, en mode multijoueur, vous pourrez changer les différentes parties du corps de votre robot.

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues

Presse papier
Média Note
Consoles + (FR) 06/10
Presse numérique
Média Note
Gamekult (FR) 06/10[1]
GameSpot (US) 6,5/10[2]
Jeuxvideo.com (FR) 16/20[3]

Critiques[modifier | modifier le code]



Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]