Traité de Sans-Pareil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nonsuch (homonymie) et Sans-Pareil.

Le Traité de Sans-Pareil fut signé au palais de Sans-Pareil dans le Surrey le 10 août[1] 1585, lors du siège d'Anvers, par Élisabeth Ire d'Angleterre et la République des Provinces-Unies.

Historique[modifier | modifier le code]

L'Angleterre acceptait de dépêcher aux Pays-Bas un corps expéditionnaire fort de 400 cavaliers et de 6 000 fantassins, et de verser aux insurgents néerlandais une contribution annuelle de 600 000 florins (soit un quart de l'effort de guerre) pour soutenir leur combat contre l'Espagne des Habsbourg. Mais par la suite, le contingent anglais sera porté à 1 000 cavaliers et à 6 350 fantassins, puis à 8 000 hommes. En gage de cet appui, les Républicains devaient remettre à leurs nouveaux alliés les ports d’Ostende, de Brielle et de Flessingue, ainsi que Fort Rammekens. Cette sujétion entraîna l'opposition des États de Zélande, qui payaient le prix fort de cette alliance. D’ailleurs, le traité disposait la nomination d'un gouverneur-général des provinces rebelles de nationalité anglaise : cette fonction échut à Lord Dudley, 1er comte de Leicester.

Ce traité d’alliance était une riposte à la signature du Traité de Joinville passé en 1584 entre Philippe II d'Espagne et la Ligue catholique (France), et qui consistait en un financement espagnol de l'effort de guerre des Guise.

Philippe II vit dans le traité anglo-néerlandais de Sans-Pareil un casus belli avec la reine Élisabeth ; après trois années de préparation, il lança sur l'Angleterre son Invincible Armada avec l'objectif de conquérir la Grande-Bretagne. La fortune consacrée par le souverain espagnol à cette entreprise titanesque (10 millions de ducats) soulagea d'autant la répression de la Révolte des Gueux. Au total, la couronne d'Espagne consacra près de 110 millions de ducats à la campagne du Brabant qui suivit.

Notes et références[modifier | modifier le code]