Ducat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ducat (homonymie).
Ducat vénitien, début du XIVe siècle

Le ducat est une ancienne monnaie dont le nom vient de l'italien « ducato ». L'étymologie indique qu'il s'agit d'une monnaie à l'effigie d'un duc[1]. Le plus souvent, on parle de ducat lorsqu'on évoque la monnaie d'or du doge de Venise - doge signifiant d'ailleurs duc en dialecte vénitien.

Au départ, le ducat fut une pièce d'or frappée dès 1282 sur le modèle du florin florentin 3,60 g dont 3,495 g de fin, pour 20 mm environ de diamètre. Les villes de Toscane reviennent ainsi à la monnaie d'or, qui n'avait pratiquement plus été frappée en Occident depuis le début du VIIIe siècle.

En réalité, c'est Marseille qui, la première, avait demandé au roi de France l'autorisation de frapper l'or, à l'imitation des pièces arabes et byzantines. Louis VIII, probablement incertain sur les moyens de la gérer sur le long terme, ne donnera pas son aval à cette politique trop audacieuse. Les villes de la Toscane industrieuse et commerçante du Moyen Âge prennent le relais, Pise en 1252 puis Florence, l'année suivante. Cette même démarche est relativement tardive à Venise, probablement parce que grâce à son commerce extérieur, Venise ne manque pas de numéraire, ayant à disposition des instruments de paiement ayant cours au Moyen-Orient.

La pièce florentine, le florin, destinée au commerce au long cours, était si bien équilibrée et adaptée à sa fonction qu'elle fut imitée partout.

En 1543 le ducat d'or vénitien changera de nom, mais pas de forme, quand l'Hôtel des monnaies la Zecca décidera la frappe d'une grosse pièce d'argent (23,4 g) bientôt appelée ducato ; à compter de cette même date, le ducat d'or prendra le nom de sequin (zecchino venant de Zecca).

Vers 1750 le ducat valait, sur la place, 8 livres de 20 sous. Le sequin en valait 22, mais c'était en ducats d'argent que les comptes publics de la Sérénissime étaient tenus.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Giovanni Dandolo, Ducat provient de l'inscription sur la pièce : Sit tibi Christe Datus quem tu enregistre iste ducatus, qui encadre une image du Christ.