Tino Costa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Costa.
Tino Costa
Tino COSTA-VAL-ESP.jpg
Alberto Costa dit Tino Costa
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Russie Spartak Moscou
Numéro 5
Biographie
Nationalité Drapeau de l’Argentine Argentine
Drapeau de la France France
Nat. sportive Drapeau de l’Argentine Argentine
Naissance 9 janvier 1985 (29 ans)
Lieu Buenos Aires (Argentine)
Taille 1,76 m (5 9)
Poste Milieu offensif
Parcours junior
Saisons Club
2001-2002 Drapeau : Argentine La Terraza
2002-2004 Drapeau : France RC Basse-Terre
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2004-2005 Drapeau : France RC Paris 026 0(3)
2005-2007 Drapeau : France Pau FC 066 0(4)
2007-2008 Drapeau : France FC Sète 032 0(3)
2008-2010 Drapeau : France Montpellier HSC 070 (15)
2010-2013 Drapeau : Espagne Valence CF 115 (16)
2013- Drapeau : Russie Spartak Moscou 018 0(2)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2011- Drapeau : Argentine Argentine 002 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 18 juillet 2013

Alberto Facundo « Tino » Costa est un footballeur argentin né à Buenos Aires le 9 janvier 1985. Il évolue au poste de milieu de terrain. Il possède la double nationalité française, plus de 5 ans sur le territoire, et argentine, pays d'origine, il a même fait part de son envie d'évoluer en équipe de France[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il débute à l’âge de six ans dans le club de La Terraza, le club de Las Flores. À l'âge de 16 ans, son président, Ruben Munoz, devient le tuteur et agent de Tino, l'amenant ainsi à jouer en Guadeloupe. Avec la division d'honneur du Racing de Basse-Terre, l’argentin remporte pendant quatre ans tous les titres de l'île[2]. Repéré par le RC Paris, il rejoint le club en National. Remarqué par Jean-Michel Larqué qui le conseille au Pau FC, qui l'engage et où il passe deux très bonnes saisons. Le Pau FC relégué en CFA, Jean-Michel Larqué le conseille à son ami Christian Sarramagna, qui le fait signer au FC Sète, quelques semaines avant son propre départ, où il loupe de peu la montée. Il s'engage en juin 2008 avec le Montpellier Hérault Sport Club pour une durée de trois ans.

Lors de sa première saison avec son nouveau club, il finit meilleur passeur de Ligue 2 avec 12 passes, inscrivant 8 buts dans la saison et nommé pour le trophée du meilleur joueur du championnat, il réussit une saison tout bonnement exceptionnelle. Il contribua grandement à la montée de son équipe en Ligue 1 en étant nommé dans l'équipe-type de Ligue 2 2009 aux côtés de son coéquipier Victor Hugo Montaño[3]. L'année suivante, lors du Championnat de France de football de Ligue 1 2009-2010, il éclate au plus haut niveau, en étant unanimement considéré comme un des principaux artisans de la saison exceptionnelle du club promu qui, en terminant à la cinquième place, décroche une qualification inespérée pour la Ligue Europa. Auteur de 7 buts et 6 passes décisives, sa performance est saluée par une sélection dans l'équipe-type de Ligue 1 du quotidien L'Équipe.

Le 1er juillet 2010, Tino Costa signe un contrat de quatre ans avec le club espagnol Valence CF[4]. Le montant du transfert est de 6,5 millions d'euros[5]. Il marque son premier but sous ses nouvelles couleurs et par la même occasion son premier but en ligue des champions face à Bursaspor, son équipe s'impose quatre buts à zéro et Tino Costa est élu homme du match. Durant la saison 2011-2012, il est demi-finaliste de la Ligue Europa en ayant perdu contre le futur vainqueur de la compétition l'Atletico Madrid. L'année suivante, il perd en huitièmes de finale de la Ligue des Champions contre le Paris Saint-Germain.

Le Spartak Moscou (D1 russe) annonce le 5 juin 2013 un accord avec Valence CF pour le transfert de Tino Costa. Le transfert se fait pour une durée de de quatre ans et pour un montant de 6,7 millions d'euros.

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il connait sa première sélection avec l'Argentine le 1e juin 2011 à l'occasion d'un match face au Nigeria (défaite 4-1). Il connait sa deuxième sélection le 14 novembre 2012 contre l'Arabie saoudite (0-0).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous résume les statistiques en match officiel de Tino Costa durant sa carrière de joueur professionnel[6].

Saison Club Pays Championnat Coupes nationales Coupe d'Europe Sélection
Division Matchs Buts Matchs Buts Type Matchs Buts Matchs Buts
2004 - 2005 Racing Paris Drapeau de la France France National 26 3 - - - - - - -
2005 - 2006 Pau FC Drapeau de la France France National 34 2 - - - - - - -
2006 - 2007 Pau FC Drapeau de la France France National 32 2 - - - - - - -
2007 - 2008 FC Sète Drapeau de la France France National 29 3 3 0 - - - - -
2008 - 2009 Montpellier HSC Drapeau de la France France Ligue 2 35 8 2 0 - - - - -
2009 - 2010 Montpellier HSC Drapeau de la France France Ligue 1 31 7 2 0 - - - - -
2010 - 2011 Valence CF Drapeau de l'Espagne Espagne Primera División 24 4 1 0 C1 7 2 1 0
2011 - 2012 Valence CF Drapeau de l'Espagne Espagne Primera División 27 5 5 1 C1+C3 3+6 1+0 - -
2012 - 2013 Valence CF Drapeau de l'Espagne Espagne Primera División 31 2 3 2 C1 8 0 1 0

Dernière mise à jour le 10 mars 2013

Références[modifier | modifier le code]

  1. Costa : «Pourquoi pas ?»
  2. Argen…Tino !
  3. Le palmarès 2009 complet le 24/05/2009
  4. Costa (Montpellier) file à Valence Costa file à Valence, lequipe.fr, 1er juillet 2010
  5. Quand Loulou Nicollin se paye encore Tino Costa... le 24/07/2010
  6. « Fiche de Tino Costa », sur www.footballdatabase.eu (consulté le 3 septembre 2011)

Lien externe[modifier | modifier le code]