Thomaz Koch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thomaz Koch
Carrière professionnelle
1962 – 1985
Nationalité Drapeau du Brésil Brésil
Naissance 11 mai 1945
Drapeau : États-Unis du Brésil Porto Alegre
Taille / poids 1,85 m (6 1) / 79 kg (174 lb)
Prise de raquette Gaucher, revers à une main
Palmarès
En simple
Titres 1
Finales perdues 3
Meilleur classement 24e (20/12/1974)
En double
Titres 3
Finales perdues 7
Meilleur classement 60e (03/01/1983)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple - 1/4 1/4 1/4
Double - 1/4 1/2 1/16
Mixte - V(1) 1/4 1/16

Thomaz Koch, né le 11 mai 1945 à Porto Alegre, est un ancien joueur de tennis professionnel brésilien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il remporte l'Orange Bowl en 1963 et devient no 1 junior à la fin de l'année. Il fut le meilleur joueur brésilien pendant 15 ans : de 1962 à 1977.

Reconnaissable avec ses cheveux longs et son bandana, il faisait parti des joueurs de tennis hippies à l'image de Torben Ulrich dans les années 60[1]. C'est à cette période qu'il obtient ses meilleurs résultats : quart de finale à l'US Open de tennis en 1963, à Wimbledon en 1967 et à Roland-Garros en 1969.

Il fut également un très grand joueur de Coupe Davis. Avec 74 victoires pour 44 défaites, il est le 9e joueur ayant remporté le plus de matchs dans cette compétition. Il a participé à 44 rencontres pendant 16 ans : de 1962 à 1981. Il forme avec José Edison Mandarino une paire prolifique puisqu'ils comptent 23 victoires pour 9 défaites en 13 ans. En 1966, après ses victoires sur le Danemark, l'Espagne, la Pologne et la France, l'équipe bat les États-Unis en demi-finale interzone puis échoue en finale face à l'Inde 3 à 2. Ils atteignent les demi-finales en 1969 et 1970. Grâce à leur victoire sur la République Tchèque en 1971, ils accèdent de nouveau à la finale où ils s'inclinent face à la Roumanie 3 à 2.

Il est également médaillé d'or lors des Jeux panaméricains de 1967 en simple et en double.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titre en simple (1)[modifier | modifier le code]

Finales en simple (3)[modifier | modifier le code]

Titres en double (3)[modifier | modifier le code]

Finales en double (7)[modifier | modifier le code]

Titre en double mixte (1)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Cat. ($) Surf. Partenaire Finalistes Score
1 1975 Roland-Garros, Paris Grand Chelem Terre battue Drapeau : Uruguay Fiorella Bonicelli Drapeau : États-Unis Pam Teeguarden
Drapeau : Chili Jaime Fillol
6-4, 7-6

Finale en double mixte (1)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Cat. ($) Surf. Vainqueurs Partenaire Score
1 1964 Internationaux d'Italie, Rome Terre battue Drapeau : Australie Margaret Court
Drapeau : Australie John Newcombe
Drapeau : États-Unis du Brésil Maria Bueno 3-6, 7-5, 6-2

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

  • Roland-Garros : quart de finaliste en 1968, huitième de finaliste en 1974.
  • Wimbledon : quart de finaliste en 1967, huitième de finaliste en 1965.
  • US Open : quart de finaliste en 1963, huitième de finaliste en 1965 et 1967.

En double[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Julien Pichené, Carnets de balles : De Laver à Federer en passant par McEnroe, 250 matches indispensables,‎ 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]