Thomas Troubridge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Troubridge.
Sir Thomas Troubridge
1er Baronnet
Troubridge en costume de contre-amiral, peint en 1804-5 par Sir William Beechey
Troubridge en costume de contre-amiral, peint en 1804-5 par Sir William Beechey

Naissance v. 1758
à Londres
Décès 1er février 1807
à bord du HMS Blenheim
Origine Royaume de Grande-Bretagne Royaume de Grande-Bretagne
Allégeance Royaume de Grande-Bretagne Royaume de Grande-Bretagne
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Arme Pavillon de la Royal Navy Royal Navy
Grade Rear-Admiral
Années de service 1773 – 1807
Commandement HMS Lizard
HMS Active
HMS Defence
HMS Sultan
HMS Thames
HMS Castor
HMS Culloden
Faits d'armes Guerre d'indépendance des États-Unis

Guerres de la Révolution française

Guerres napoléoniennes

Distinctions Ordre de Saint-Ferdinand et du mérite
Naval Gold Medal
Famille Edward Thomas Troubridge (son fils)

Sir Thomas Troubridge (vers 1758 - 1er février 1807), 1er baronnet, est un officier de marine et homme politique britannique des XVIIIe et XIXe siècles. Il sert dans la Royal Navy durant les guerres de la Révolution française et participe notamment à la bataille du cap Saint-Vincent et la bataille d'Aboukir.

Biographie[modifier | modifier le code]

Troubridge étudie à la St Paul's School de Londres. Il entre dans la Royal Navy en 1773 et, avec Nelson, il sert dans les Indes orientales à bord de la frégate Seahorse. En 1785, il rentre en Angleterre à bord du Sultan comme flag-captain de l'amiral Sir Edward Hughes. Il reçoit le commandement de la frégate Castor en mai 1794, lui et son navire sont capturés par les Français alors qu'ils escortent un convoi marchand, mais ils sont libérés peu de temps après. À son retour, il reçoit le commandement du HMS Culloden, un vaisseau de ligne de 3e rang, il est le premier de la ligne britannique à la bataille du cap Saint-Vincent, il est loué pour son courage et ses initiatives par l'amiral Jervis. En juillet 1797, il seconde Nelson lors de son attaque avortée de Santa Cruz de Tenerife, et en août 1798, alors qu'il était en position d'attaquer la flotte française, le Culloden s'échoue sur un banc de sable à l'entrée de la baie d'Aboukir et il ne peut donc pas prendre part à la bataille du Nil qui suit. À la demande de Nelson, il reçoit néanmoins une médaille d'or commémorant la victoire des Britanniques.

Il sert ensuite en Méditerranée et est créé baronnet en 1799; entre 1801 et 1804 il est l'un des Lord de l'Amirauté, et est fait Rear-Admiral juste avec qu'il ne prennent sa retraite. En 1805, Troubridge est nommé commandant de l'East Indies Station et il se rend sur place à bord du Blenheim. À son arrivée, la zone passe sous l'autorité de la Cape Station. Il quitte Madras en janvier 1807 pour le Cap de Bonne-Espérance cependant, au large de Madagascar, le Blenheim, qui était vieux et endommagé, est pris dans une tempête tropicale et fait naufrage. L'ensemble des membres d'équipage meurent noyés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]