Great Yarmouth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Great Yarmouth
Blason de Great Yarmouth
Héraldique
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Comté Norfolk
Statut Ville
Démographie
Population 47 288 hab. (2001)
Géographie
Coordonnées 52° 36′ 22″ N 1° 43′ 12″ E / 52.606, 1.72 ()52° 36′ 22″ Nord 1° 43′ 12″ Est / 52.606, 1.72 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte administrative du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Great Yarmouth

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte topographique du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Great Yarmouth

Great Yarmouth, souvent appelée simplement Yarmouth, est une ville côtière du comté de Norfolk en Angleterre, laquelle se trouve à l'embouchure de la Rivière Yare, à environ 30 kilomètres à l'est de Norwich et à 18 kilomètres au nord de Lowestoft. C'est un port de plaisance depuis 1760 et un passage entre les voies navigables de Norfolk Broads et la mer. Pendant plusieurs siècles, Yarmouth dépendit de la pêche au hareng. Elle assure maintenant la maintenance de l'exploitation du pétrole en mer. Elle est aussi une station balnéaire, la plus importante dans le Norfolk.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 2 mai 1845, le pont suspendu de Yarmouth s'effondre à cause d'une surcharge.

La ville fut gravement endommagée par les bombardements stratégiques durant la Seconde Guerre mondiale. Entre 1940 et 1944, 217 personnes étaient tuées et 237 maisons était détruites dans les bombardements. 1598 autres maisons étaient démolies à cause de dommage[1]. Un quartier en particulier qui était ciblé était un groupe de maisons appelé The Rows, duquel seulement deux maisons survivent[2].

Galerie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Great Yarmouth in the Second World War », sur museums.norfolk.gov.uk (consulté le 20 janvier 2014)
  2. (en) « Great Yarmouth Row Houses and Greyfriars Cloisters », sur English Heritage (consulté le 20 janvier 2014)

Voir aussi[modifier | modifier le code]