Liberty Records

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Liberty Records est un label discographique américain.

Historique[modifier | modifier le code]

Il est fondé en 1955 par Simon Waronker (1915-2005), avec Al Bennett comme président et Theodore Keep comme ingénieur du son.

Il obtient son premier grand succès d'emblée avec Julie London pour « Cry Me A River ».

Il signe ensuite avec quelques grands noms, dont Henry Mancini.

Il s'aventure dans le rock 'n' roll et signe un contrat avec Eddie Cochran, puis avec Johnny Burnette.

En 1957, Liberty Records rachète le label de jazz Pacific Jazz Records fondé en 1952, pour lequel avaient enregistré des musiciens tels que Chet Baker, Gerry Mulligan, Paul Desmond ou encore Joe Pass.

D'autres grands noms s'ajoutent à son catalogue : Jackie Wilson, Bobby Vee, Gene McDaniels, Del Shannon...

Lien externe[modifier | modifier le code]