The Jolly Boys

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

The Jolly Boys

Pays d'origine Drapeau de la Jamaïque Jamaïque
Genre musical Mento
Années actives de 1955 à nos jours
Labels GeeJam Recordings
Composition du groupe
Membres Moses Dean
Noel Lynch
...

The Jolly Boys est un groupe de mento jamaïcain, formé en 1955. Il a connu un certain succès à la fin des années 1980 et au début des années 1990 chez les amateurs de reggae et de musique folklorique. Il s’est reformé pour produire un nouvel album, Great Expectation, sorti à l’automne 2010.

Historique[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

The Jolly Boys est issu de la recomposition des membres des Navy Island Swamp Boys, formé à la fin des années 1940. Ce groupe était formé par Moses Dean au banjo et à la guitare, Noel Lynch à la guitare et « Papa » Brown à la rumba box. Après la séparation du groupe en 1955, Deans et Brown formèrent The Jolly Boys, avec Derrick Henry dit « Johnny » aux maracas et à la batterie et Martell Brow et David Martin dit « Sonny » à la guitare. Pendant cette période, le groupe acquis une certaine réputation à Port Antonio.

Années 1960 et 1970[modifier | modifier le code]

La réputation du groupe grandit peu à peu au cours des années 1960 et 1970. Ils s’illustrèrent notamment par leur présence à la finale d’un concours international de musique en 1962. Ils jouèrent à l’occasion aux États-Unis.

Années 1980 et 1990[modifier | modifier le code]

À la suite de la mort de plusieurs des membres initiaux, le groupe connut une période de silence. Cependant, autour des années 1980, Deans reforma les Jolly Boys à Port Antonio avec Allan Swymmer comme percussionniste et Joseph Bennet dit « Powda » à la rumba box. Le groupe trouva rapidement du travail dans de nombreux hôtels locaux. À l’occasion d’un séjour au Trident Hotel en 1989, l’auteur de chansons Jules Shear décida de produire un album. De 1989 à 1997, quatre albums furent produits. Ces enregistrements donnèrent lieu à de nombreuses tournées internationales.

Années 2000 et 2010[modifier | modifier le code]

Après la mort de Deans en 1998, le groupe se sépara en deux différents « Jolly Boys », un mené par Swymmer et l’autre par Bennett.

Le groupe se réunifia en 2007. En novembre 2009, l’ethnomusicologue Daniel Neely rejoint le groupe afin de produire un album. L’album, Great Expectation, est composé de reprises de différents classiques du rock en version mento. Parmi les morceaux repris, The Passenger d’Iggy Pop, Perfect Day de Lou Reed, Riders on the Storm des Doors, You Can't Always Get… des Stones, I Fought The Law des Clash ou Rehab d’Amy Winehouse.