Théodore de Bry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bry et Debry.

Théodore de Bry

alt=Description de l'image Theodor de Bry.png.
Naissance 1528
Liège
Décès 27 mars 1598
Francfort-sur-le-Main
Nationalité Liégeois
Profession
Graveur, éditeur

Théodore de Bry, né à Liège en 1528 et mort à Francfort le 27 mars 1598, est un dessinateur, graveur et éditeur protestant, d'origine liégeoise, célèbre pour ses descriptions des expéditions européennes de découverte de l'Amérique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son premier professeur a très probablement été son grand père et son propre père, l'orfèvre Thiry de Bry le jeune. En 1570, il doit quitter la ville pour Strasbourg, afin d'échapper aux persécutions religieuses qui frappent les protestants. Il aurait été convaincu d'hérésie et banni, et ses biens auraient été confisqués. On pense cependant qu'il était déjà installé à Strasbourg en 1560. Strasbourg est alors prospère, acquise au protestantisme. La ville a acquis une grande renommée artistique en accueillant de nombreuses personnes fuyant les persécutions, qui en ont fait une ville florissante dans l'orfèvrerie et la gravure. Théodore y fonde son foyer, et y épouse Catherine Esslinger.

En 1577, il s'installe à Anvers comme orfèvre. Il séjourne ensuite à Londres, entre 1587 et 1588. Il y rencontre le géographe Richard Hakluyt et commence à recueillir des récits et des illustrations de diverses explorations européennes, notamment le témoignage de Jacques Le Moyne de Morgues. Il s'installe avec sa famille définitivement à Francfort, dont il demande à devenir bourgeois. Il y meurt en 1598, à l'âge de 70 ans.

Œuvres[modifier | modifier le code]

La ville de Pomeiooc, illustration gravée par de Bry accompagnant le livre de Thomas Hariot de 1588 A Briefe and True Report of the New Found Land of Virginia

Théodore de Bry a créé un grand nombre de gravures, basées sur les observations communiquées par des explorateurs, bien que De Bry lui-même, n'ait jamais visité les Amériques. Il est principalement connu, ainsi que son fils Jean Théodore Debry (1561-1623), par une collection de Grands et Petits voyages:

  • Peregrinationes in Indiam orientalem et Indiam occidentalem, XIII partibus comprehenso a Theodoro, Joan-Theodoro de Bry, et a Matheo Merian publicatae, Francfort-sur-le-Main, 1590-1634, in-fol., (Parties I à VI, éditée and illustratée par T. de Bry, parties VII à IX par son fils, Johann Theodor et Johann Israel de B.; parties X à XII par J. T. de B., et partie XIII par M.Merian).
  • Historiae ab A. Bezono ... scriptae, sectio tertio....in hac reperies qua natione Hispani... Peruani regni provincias occuparint, capto rege Atabaliba, etc. , America. Part VI. (3d partie de G. Benzoni's Historia del Mondo Nuovo.) Map and plates, 2 parts, Francfort-sur-le-Main, 1596. Fol.
  • Descriptionem trium itinerum. . .equitis F. Draken....J. Hauckens.. .G. Ralegh ... in Latinum sermonem conversaauctore G. Artus, America. Part VII, 3 pt. Francfort-sur-le-Main, 1599, Fol.
  • De novi orbis natura (par J.de Acosta). Accessit... S. de Weert and...O. a. Noort ...., America. Part IX, 5 pt. America. Francfort-sur-le-Main, 1602, Fol.
  • Il est également illustrateur de certaines oeuvres de Jean-Jacques Boissard, ainsi que son fils Jean-Théodore de Bry associé à Sébastien Furck.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Beck, Lauren,"Illustrating the Conquest in the Long Eighteenth Century: Theodore de Bry and His Legacy," in Book Illustration in the Long Eighteenth Century: Reconfiguring the Visual Periphery of the Text, Ed. Christina Ionescu. Newcastle upon Tyne, Cambridge Scholars, 2011, 501-40.
  • BOUYER M. & DUVIOLS J.-P., 1992. Le Théâtre du Nouveau Monde: Les grands Voyages de Théodore de Bry., Découvertes Gallimard Albums (Publ.), ISBN 2-07-056509-2.
  • Exposition "Les "de Bry", Une famille de joailliers-graveurs", 1986, Musée de la vie wallonne, Liège, Belgique.
  • Bucher, Bernadette, 1981. Icon and Conquest: A Structural Analysis of the Illustrations of the de Bry's Great Voyages. Chicago and London: The University of Chicago Press. 220 pp. with illustrations =ISBN 0-226-07832-9.
  • Thomas HARRIOT, A briefe and true Report of the new found Land of Virginia. The complete 1590 edition with 28 engravings by Theodor de Bry, after the drawings of John White and other illustrations. With a new introduction by Paul HULTON of the British Museum. Dover Publications, Inc. (1972); pp. 91. - ISBN 0-486-21092-8
  • Michiel van Groesen, The Representations of the Overseas World in the De Bry Collection of Voyages (1590-1634) (Leiden/Boston 2008)
  • Henry Keazor: "Theodore De Bry's Images for America", in: Print Quarterly, XV, No. 2, Juin 1998.
  • Henry Keazor: "'Charting the autobiographical, selfregarding subject'? Theodor De Brys Selbstbildnis", in: Berichten, Erzählen, Beherrschen - Wahrnehmung und Repräsentation in der frühen Kolonialgeschichte Europas, hrsg. von Susanna Burghartz, Maike Christadler und Dorothea Nolde (= Zeitsprünge - Forschungen zur Frühen Neuzeit, Band 7, Heft 2/3), Frankfurt am Main, 2003.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]