Jean Théodore de Bry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Debry.

Jean Théodore de Bry (Strasbourg 1561, Francfort-sur-le-Main le 31 janvier 1623), est un graveur sur cuivre et éditeur.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1609, Jean-Théodore de Bry s'installe à Oppenheim où il est cité comme « Buchhändler zu Oppenheim ». Son frère Jean Israël reste à Francfort, où il meurt peu après. En décembre 1609 son beau-fils, Lucas Jennis, qui avait appris à graver chez de Bry, déménage également à Oppenheim, à l'âge de 19 ans.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il est connu, ainsi que son père Théodore de Bry (1528-1598), par plusieurs publications, notamment une collection de Grands et Petits voyages intitulée :

Il a édité avec son frère Jean-Israël et son père Théodore de Bry plusieurs recueils d'alphabets, latins ou orientaux :

Une planche d'alphabet de J. Th. de Bry.
  • Nova alphabeti effictio, historiis ad singulas litteras correspondetibus, et toreumate Bryanaeo artificiose in aes incisis illustrata... Niew kunstliches Alphabet, gezirt mit schonen Figurn... Frankfurt/Main, 1595. 4° obl., 25 pl. Chicago NL : Wing fZW 15.126.
  • Alphabeta et characteres, iam inde a creato mundo ad nostra usque tempora, apud omnes omnino nationes usurpati... artificiose et eleganter in aere efficti per Io. Theodorum et Io. Israelem de Bry. Frankfurt/Main, 1596. 4° obl., 51 pl. - Cat. Jammes n° 7, Cat. Warmelink n° 144, Cat. Wick n° 16. Chicago NL : Wing ZW 15.124. Dédicace de à Philippe V de Hanau-Lichtenberg. Ce second recueil revendique de tracer tous les alphabets en usage dans les divers peuples du monde. Les alphabets latins furent tracés d'après les modèles de Corneille Agrippa et Baptiste Palatin.
Il en existe aussi un tirage avec un titre allemand :
  • Alphabet und aller art characteren, so iemals von Anbegin der Welt, bey allen Nationen, in allerlen Sprachen, im Brauch gewesen ausz vielen autoribus mit fleisz zusammen gezogen. Kunstlich in Kupffer gestochen, unnd von Neuwem an Taggeben, durch Joh. Theodorum, und Joh. Israel von Bry, gebruder. Franckfurt, 1596. 4° obl., 47 pl. Cat. Destailleur n° 833.

Avec son gendre Matthäus Merian, il a illustré divers ouvrages ésotériques, alchimiques, rosicruciens : les 200 gravures de Utriusque cosmi historia de Robert Fludd (1616-1627), les 50 planches de Atalanta fugiens de Michael Maier (1618).

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Charles Paillasson, Notice historique... in Jean Henri Prosper Pouget, Dictionnaire de chiffres... (Paris, 1767), p. lxvi.
  • Catalogue de livres rares et précieux composant la bibliothèque de M. Hippolyte Destailleur... Paris : D. Morgand, 1891. 8°, 448 p.
  • Belles écritures, [Catalogue de vente à prix marqués]. Paris, Librairie Paul Jammes, 1992.
  • Writing and calligraphy books from the library of Peter A. Wick. Catalogue de vente à prix marqués, Ars Libri Limited, décembre 2010. Consultable en ligne.
  • Auction-sale of the important collection of old & newer books mainly on the development of the art of printing, of the late H. A. Warmelink notary public in Amsterdam, as well as of a few important additions in the same field. Catalogue de vente, 26-27 avril 1960, Amsterdam, Menno Hertzberger. 8°, 132 p.