Testudo graeca armeniaca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Testudo graeca armeniaca, la Tortue d'Arménie, est une sous-espèce de tortues de la famille des Testudinidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Elle se rencontre en Arménie, en Azerbaïdjan, en Géorgie, en Iran, au Daguestan en Russie et en Turquie[1]. Dans la vallée de l'Araxe et le long de la mer Caspienne.

Biotope et climat[modifier | modifier le code]

Elle connaît un biotope probablement semblable aux Testudo graeca ibera ou Testudo graeca zarudnyi. On peut la trouver dans divers habitats comprenant les steppes sèches et les pentes herbeuses de collines ou de montagne avec des buissons, dans des forêts et des prairies, des champs. Elle évite les sols et les endroits salins avec une végétation touffue.

Description[modifier | modifier le code]

Cette tortue possède une carapace aplatie dans les tons bruns et jaune-crème dont la hauteur est égale à la moitié de la longueur de la carapace. Les "anneaux annuels" sont clairement reconnaissables. Les « orteils » aux pattes antérieures sont plats et adaptés pour creuser. Sa taille varie de 20 à 23 cm.

Statut écologique[modifier | modifier le code]

Il resterait moins de 600 à 100 individus selon les sources. Testudo graeca armeniaca est menacée de disparition complète à moyen terme, les moissons et la conquête humaine de ses habitats étant de réelles menaces pour son avenir. Néanmoins, elle bénéficie d’un secteur protégé en la réserve de Khosrov en Arménie et dans les réserves de Shirvan, Turianchai, Bendovan et Apsheron en Azerbaïdjan.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Chkhikvadze & Bakradse, 1991 : On the systematic position of the Recent land turtle from the Araxes Valley. Proceedings of Tbilisi University, n. 305, p. 59–63 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Référence TFTSG : Classification v7 2014 [PDF](en)