Suffrage capacitaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le suffrage capacitaire est un mode de scrutin dans lequel le droit de vote est accordé aux citoyens en fonction de leurs « capacités ». En pratique, seuls les détenteurs de certains titres (diplômes) ou ceux qui exercent certaines fonctions auront le droit de vote.

Suffrage capacitaire dans le monde[modifier | modifier le code]

Belgique[modifier | modifier le code]

Le suffrage capacitaire a été utilisé en Belgique (en 1883 aux élections communales et provinciales). Une variante de ce type de suffrage est le système de vote plural.

Amérique latine[modifier | modifier le code]

Jusqu'à très récemment[Quand ?], de nombreux États latino-américains[Lesquels ?] limitaient le droit de vote à leurs citoyens alphabétisés.

États-Unis d’Amérique[modifier | modifier le code]

Jusqu'au Voting Rights Act de 1965, le droit de vote dans certains États du Sud des États-Unis était conditionné par la capacité d'expliquer la Constitution. Ce procédé permettait d'exclure du corps électoral les descendants d'esclaves noirs. Les « Blancs », même illettrés, jouissant du droit de vote par filiation (« clause du grand-père » : il fallait prouver que son grand-père était déjà électeur pour ne pas être soumis à l'« examen »).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]