Sonam Dolma Brauen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sonam Dolma Brauen en 2008

Sonam Dolma Brauen, née en 1953 au Tibet[1] est une artiste contemporaine, peintre et sculpteur d'expression abstraite, elle réalise aussi des installations en relation notamment avec la situation politique au Tibet. Elle est la seule femme peintre tibétaine de sa génération.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvre de Sonam Dolma pour l'exposition "Visionary artists for tibet"

Elle est née en 1953 dans le Kongpo où elle a vécu 6 ans avant de partir pour l'exil avec ses parents en 1959, lors de l'exode tibétain. Sa sœur, âgée de 4 ans meurt au cours du périple. En arrivant en Inde, pour gagner leur vie, elle travaille avec sa famille à la construction de routes. Son père, qui était un moine, est mort d'épuisement[2]. Plus tard, avec sa famille, elle rejoint Simla et Dehradun, et est scolarisée dans une école anglaise. À 19 ans, en 1973, elle émigre en Suisse et s'installe à Berne avec sa mère et son époux, l'ethnologue et conservateur de musée suisse Martin Brauen, avec qui elle eut deux enfants, l'actrice et écrivain Yangzom Brauen et Tashi Brauen, enseignant et artiste.

En 1990, elle suit une formation artistique à la Haute école des arts de Berne (de). En juin 2008, elle s'installe pour trois ans à New York avec son mari.

En septembre 2009, deux émissions lui sont consacrés sur la télévision allemande, 3 nach 9 (de) et ttt – titel, thesen, temperamente (de)[3].

Sonam a participé au 2011 Millennial Anniversary of Tripitaka Koreana/Haein Art Project en exposant au Haeinsa Janggyeong Panjeon et au musée Seongbo situé dans le temple Woljeongsa en Corée du Sud en septembre 2011.

Elle a exposé en solo dans de nombreuses galeries et musées en Europe et aux États-Unis comme la In Galerie Sonnenhof et Galerie Artraktion à Berne, la Galerie Planaterra à Coire, la Songtsen House à Zurich, la Galerie Atelier Wandelbar à Gstaad, la Galerie in der Alten Fabrik à Rapperswil, le Wereldmuseum (en) à Rotterdam, la C X Silver Gallery à Brattleboro dans le Vermont. Elle a exposé avec d'autres artistes à la Neuhof Gallery, Fuller Building et au Studio open day, Long Island City, à la Tria Gallery, à la Cathédrale Saint-Jean le Divin[4] à New York ainsi qu'à la Courtyard Gallery, Christopher Farr à Los Angeles.

Références[modifier | modifier le code]

Autre lecture[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :