Fuller Building

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fuller Building
Fuller bldg sunny jeh.JPG
Histoire
Architecte
Architecture
Style
Statut patrimonial
Nombre d'étages
39
Nombre d'ascenseurs
10 +/-
Géographie
Pays
Adresse
Coordonnées
Localisation sur la carte du New Jersey
voir sur la carte du New Jersey
Red pog.svg
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Red pog.svg
Localisation sur la carte de New York
voir sur la carte de New York
Red pog.svg
Page d'aide sur l'homonymie Le Fuller Building était aussi le nom original du Flatiron Building.

Le Fuller Building est un gratte-ciel situé sur le coin nord-est au 41-45 Est 57ème Rue et sur Madison Avenue à New York.

Construction[modifier | modifier le code]

Le Fuller a été construit pour la Fuller Construction Company en 1929 après leur déménagement du Flatiron Building. En phase avec leur époque, les architectes Walker & Gilette ont inclus beaucoup de caractéristiques Art déco dans les décorations intérieures et extérieures du gratte-ciel. Comme Christopher Gray l'a écrit dans The New York Times, "Il a été construit en 1929 comme un témoignage de l'âge du jazz pour l'économie commerciale chic de la 57ème Rue"[1]. En tant qu'entrepreneur, la Fuller Construction Company a par la suite construit le complexe des Nations unies, la Lever House et le bâtiment de la Cour suprême des États-Unis[2].

Galeries d'art[modifier | modifier le code]

Le Fuller est connu pour abriter un grand nombre des plus importantes galeries new-yorkaises, dont la galerie André Emmerich (fermée), la galerie Robert Miller (déplacée), la galerie Charles Egan (fermée), la galerie David McKee (déplacée), la galerie David Findlay Jr., la galerie Katharina Rich Perlow,la galerie Zabriskie, la galerie Andrew Crispo (fermée), et la galerie novatrice Pierre Matisse (fermée), entre autres. Bien que de nombreuses Galeries aient soit déménagé soit fermé, de nombreuses galeries plus récentes, comme la galerie Jason McCoy (11ème étage) et la galerie Wendt, les ont remplacées.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Christopher Gray, "Streetscapes/Fuller Building; Art Deco Delight Seeks to Recapture Its Past Glory," The New York Times, June 11, 1995.
  2. Gray, New York Times, ibid.

Source[modifier | modifier le code]