Yangzom Brauen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Yangzom Brauen, née le 18 avril 1980, est une actrice et écrivaine suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est la fille de Sonam Dolma Brauen, une artiste contemporaine tibétaine, et de Martin Brauen, un ethnologue et conservateur de musée suisse[1]. Elle a débuté sa carrière d'actrice avec de petits rôles dans des séries télévisées suisse. Elle a connu ses débuts à Hollywood dans le film Æon Flux dans le rôle d'Inari. Depuis, elle a joué dans plusieurs productions américaines indépendantes, y compris un rôle mineur dans Salomaybe d'Al Pacino, une adaptation de Salomé d'Oscar Wilde et le rôle principal dans le film allemand Asudem (en) (2006) de Daryush Shokof.

À côté de son travail, Yangzom Brauen a attiré l'attention des médias par son plaidoyer en faveur des Tibétains. En 1999, elle a coorganisé des manifestations contre la visite en Suisse du dirigeant chinois Jiang Zemin[2], et en 2001, une photo de son arrestation à Moscou lors d'une manifestation contre l'attribution des Jeux olympiques d'été de 2008 à Pékin a été utilisé dans des rapports de nouvelles à travers le monde[1],[3].

Eisenvogel, le récit de la fuite du Tibet de Kunsang, la grand-mère de Yangzom Brauen, et de sa mère, et ses jeunes années en exil a été publié en 2009 et devint un best-seller en Allemagne, il a été traduit en anglais[4], en français et en chinois[5].

Elle vit principalement aujourd'hui à Los Angeles[5].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Année Film Rôle Notes
2000 Joy Ride Lola, la barmaid
2005 The Big One Anna
2005 Æon Flux Inari
2006 Asudem (en) rôle principal
2008 Movin' In (en) Allie
2009 Salomaybe
2009 Cargo Miyuki Yoshida
2009 Pandorum Elysium Second Lieutenant
2012 Escape from Tibet Dolma
2012 Fuite à travers l'Himalaya Dolma Tsamchoe

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • J'ai franchi tant de montagnes : Trois femmes tibétaines sur le chemin de la liberté, traduction Prisca Weiler, Presses de la Cité, 2011, (ISBN 2258082048 et 978-2258082045)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (de) Nadia Weigelt, « Auf dem Weg nach Hollywood: Tibet-Aktivistin Yangzom Brauen », sur n-tv,‎ 27 mars 2008 (consulté le 11 déc. 2008)
  2. (de) Hannes Nussbaumer, « In Bern geboren, in Hollywood zu Hause, für Tibet im Einsatz », sur Tages-Anzeiger,‎ 11 avril 2008 (consulté le 11 déc. 2008)
  3. (de) Jennifer Wilton, « Ihr Kampf für ein freies Tibet », Die Welt,‎ 30 mars 2008 (lire en ligne)
  4. (en) Janine di Giovanni, « Across Many Mountains: escape from Tibet », The Daily Telegraph,‎ 7 février 2011 (lire en ligne)
  5. a et b (en) « Creative Spotlight: Episode #127 – Yangzom Brauen », sur Japan Cinema

Liens externes[modifier | modifier le code]