Service de police de la Ville de Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Service de police de la
Ville de Québec
Image illustrative de l'article Service de police de la Ville de Québec

Création 1843
Type Police municipale
Siège 275, rue de la Maréchaussée,
Québec, Québec
Langue(s) Français
Budget 71 millions de dollars $ (2014)
Effectifs
  • Policiers: 719 (2014)
  • 25% sont des femmes (2014)
Directeur Michel Desgagné
Site web Police de Québec

Le Service de police de la ville de Québec (ou SPVQ) est la police de la ville de Québec, regroupant les arrondissements La Haute Saint-Charles, Sainte-Foy-Sillery-Cap-Roupe, La Cité-Limoilou, Les Rivières, Charlesbourg et Beauport, mais excluant la ville de L'Ancienne-Lorette et la ville de Saint-Augustin-de-Desmaures.

Présentation[modifier | modifier le code]

Ce service de grande envergure dessert une population d'environ 547 153[1] habitants en 2013. Le SPVQ est classé corps de police municipal de niveau 4[2]. Selon leur population ou leur situation géographique, les municipalités doivent rendre un niveau de service spécifique. Ce niveau inclut entre autres[3]:

  • Enquêtes sur les meurtres ou les tentatives de meurtres
  • Contrôle de foule en partenariat avec la Sûreté du Québec
  • Intervention impliquant une personne armée ou barricadée
  • Surveillance électronique
  • Intervention à risque élevée
  • Groupe tactique d'intervention (GTI)

La police de Québec possède quatre postes situés dans les divers arrondissements de la ville, soit Beauport-Charlesbourg, Sainte-Foy-Sillery (qui lui dessert la population de l'agglomération), La Haute-Saint-Charles et Les Rivières. Son quartier général se situe dans la centrale de police du Parc-Victoria sur la rue de la Maréchaussée dans l'arrondissement La Cité-Limoilou.

Les policiers du Service de Police de la ville de Québec peuvent compter sur le Walther P99 comme arme de service.

Le Service possède maintenant son « Groupe tactique d'intervention » (12 hommes), inspiré par le GTI de la Sûreté du Québec, ainsi que des policiers à vélo[4].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Chaque année, le Service de Police de la ville de Québec répond à plus de 385 367 appels[réf. souhaitée]. Il reçoit plus de 155 145 par année. Le SPVQ donne en moyenne 68 200 constats d'infraction chaque année, dont 14 200 pour les stationnements en zone illégale[5], 45 500 pour offense au code de la route et 8 500

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]