San José (département)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir San José.
San José
Blason de San José
Héraldique
Drapeau de San José
Drapeau
San José (département)
Administration
Pays Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Capitale San José de Mayo
ISO 3166-2 SJ
Démographie
Gentilé Maragato, Josefino
Population 103 104 hab. (2004)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Superficie 499 200 ha = 4 992 km2

Le département de San José est situé dans le sud-ouest de l'Uruguay.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le département se situe sur les côtes du fleuve d'Argent (río de la Plata). Au nord, il est délimité par le département de Flores, à l'est par ceux de Florida et de Canelones. À l'ouest par celui de Colonia. Enfin, à l'extrême sud-est, il y a Montevideo.

La géographie du département peut être divisée en plusieurs régions. Il y a la côte du fleuve d'Argent qui est sablonneuse pas très élevée qui a été aménagé d'arbres comme les pins et autres eucalyptus. Au nord de cette zone, il y a la Cuchilla Mangrullo qui est aussi la limite sud-ouest du basin hydrographique de la rivière San José (río San José) qui se jette dans la rivière Santa Lucia (río Santa Lucia), cette région est plutôt argileuse et marécageuse. À l'extrême nord de cette chaîne de collines, il y a la ville de San José de Mayo. La dernière région dans le nord du département est plutôt vallonnée avec la cuchilla de Tala et la sierra Mahoma (dans l'extrême nord-ouest)

Histoire[modifier | modifier le code]

En mai 1783, Don Eusebio Vidal parti de Montevideo pour implanter un nouvelle colonie plus à l'ouest sous les ordres du gouverneur Juan José de Vértiz y Salcedo. Dans son expédition, il y avait une quarantaine d'hommes (chefs de famille) et 200 indiens, ils commencèrent par construire les routes pour relier la future colonie à Montevideo, puis le 1er juin 1783, ils bâtirent les habitations rudimentaires, c'est seulement en 1789 que les maisons en briques furent construites, ce qui permit aux familles entières d'arriver dans cette nouvelle colonie (d'autres familles revenant d'une expédition manquée en Patagonie se joignirent aux premiers habitants).

Dans la quête de l'indépendance du pays, le département joua un rôle prépondérant, en effet, c'est sur ses plages qu'ont débarqué les 33 Orientales dirigés par le général José Artigas, et c'est là qu'ont commencé les premières batailles contre le colonisateur avec par exemple la Bataille de San Jose le 25 avril 1811. C'est aussi à San José que les bases constitutionnelles de la République furent débattues par l'Assemblée Générale Constitutive (Asamblea General Constituyente) le 24 novembre 1818. San José fut l'un des six départements uruguayens fondés en 1816[1].

Population[modifier | modifier le code]

Carte du département de San José.
Plage à Ciudad del Plata.
Mal Abrigo.

Selon le recensement de 2004[2].

Villes les plus peuplées[modifier | modifier le code]

Ville Population
San José de Mayo (capitale) 36 339
Ciudad del Plata 35 588 (2006)*
Libertad 9 196
Rodríguez 2 561
Ecilda Paullier 2 351
Rafael Perazza 1 235

* Les endroits qui ont été intégrés dans la Ciudad del Plata en 2006.

Autres villes[modifier | modifier le code]

Ville Population
Ituzaingó 740
Raigón 583
Capurro 580
Villa María* 512
Dieciocho de Julio 433
Mal Abrigo 370
Juan Soler 333
Kiyú-Ordeig 332
González 251
Radial 187
Rincón del Pino 174
Scavino 155
Costas de Pereira 88
Cerámicas del Sur 86
Cañada Grande 69
Carreta Quemada 69
La Boyada 67
San Gregorio 56
Boca del Cufré 38

* Les endroits qui ont été intégrés dans la Ciudad del Plata en 2006.

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie du département est basée sur l'élevage (bovin, ovin, porcin et volaille), mais aussi sur la production agricole (blé, betterave, pomme de terre, maïs, vigne, tournesol, etc.).
Environ 22,5 % de la population active travaille dans l'agriculture ou l'élevage qui représente 20,7 % du PIB départemental, 20 % dans l'industrie pour 20 % du PIB, 14,3 % dans le secteur du tourisme pour 12 % du PIB, 23,8 % sont fonctionnaires et réalisent 20 % du PIB et 19,4 % travaille dans d'autres secteurs ou n'ont pas de travail[3].

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]