Rocha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rocha (homonymie).
Rocha
Blason de Rocha
Héraldique
Drapeau de Rocha
Drapeau
Rocha
Administration
Pays Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Capitale Rocha
ISO 3166-2 RO
Démographie
Gentilé Rochense
Population 69 937 hab. (2004)
Densité 6,6 hab./km2
Géographie
Superficie 1 055 100 ha = 10 551 km2

Le département de Rocha est situé dans le sud est de l'Uruguay.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le département possède 170 km de côtes sur l'océan Atlantique et environ 50 km de littoral sur la Laguna Merín qui le baigne au nord est, en le séparant du Brésil. Il est, entre autres, entouré par le Brésil à l'est (entre l'océan Atlantique et la lagune Merín) le département de Treinta y Tres au nord et ceux de Lavalleja et de Maldonado à l'ouest.

La géographie est assez hétérogène, il y a en effet des plaines alluviales étendues de nombreuses lagunes dans l'est et le long de la côte. Alors que dans le centre et le nord du pays, il y a de nombreuses chaînes de collines comme les Chuchillas de San Miguel ou de Bella Vista, mais aussi la Sierra India Muerta. La côte présente donc parfois de vastes plages de ravins très érodés et avec des pointes proéminentes comme par exemple aux extrémités de Santa María ou de Polonio.

Les différents cours d'eau suivent ces reliefs et se jettent soit dans la Lagune Merín comme le río San Luis ou le arroyo India Muerta qui sont les plus long du pays, soit dans les petites lagunes le long de la côte comme le arroyo Rocha qui se jette dans la laguna Rocha...

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant l'arrivée des espagnols, des tribus indigènes peuplaient le territoire. Avec l'arrivée des colonisateurs, les bovins commencèrent à être élevés pour le cuir. Ce qui attira les contrebandiers et autres pirates dont Luis de Rocha qui donna son nom au département.
Par la suite, pendant les guerres hispano-portugaises, la région a souvent été au cœur des batailles, en témoigne les forts de San Miguel et de Santa Teresa respectivement construit par les portugais en 1737 et en 1752 mais le second fut capturé en 1763 par les espagnols. À partir de 1811, la forteresse passa de nombreuses fois entre les mains des rebelles, des espagnols et des portugais, elle était en effet un point stratégique car centrale pour les trois parties. La bataille d'India Muerta eut d'ailleurs lieu le 19 novembre 1816 et fut remporté par les portugais. Et finalement en 1825, elle fut définitivement conquise par les indépendantistes comme le reste du pays.

Le département de Rocha a été créé le 7 juillet 1880. Avant cette date il était inclus dans le département de Maldonado, qui comprenait ceux qui sont aujourd'hui Maldonado, Lavalleja et Rocha.

Population[modifier | modifier le code]

Villes les plus peuplées[modifier | modifier le code]

Phare de La Paloma.

Selon le recensement de 2004[1].

Ville Population
Rocha 25 538
Chuy 10 401
Castillos 7 649
Lascano 6 994
La Paloma 3 202
Cebollatí 1 606
Dieciocho de Julio 1 191
La Aguada y Costa Azul 1 103
Velázquez 1 084

Autres villes[modifier | modifier le code]

Dunes de Valizas.
Ville Population
San Luis al Medio 702
Capacho 550
La Coronilla 541
Puimayen 503
Aguas Dulces 409
Punta del Diablo 389
Barra del Chuy 367
Barra de Valizas 356
Diecinueve de Abril 239
La Pedrera 165
La Esmeralda 46
La Riviera 37
Parallé 35
Punta Rubia y Santa Isabel 30

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie du département est très diversifiée, 23,4 % de la population active travaille dans le secteur primaire, 18,8 % dans le secteur secondaire et 57,8 % dans le secteur tertiaire.

La Rocha produit de la viande, de la laine, du soja, du riz, des légumes, du bois, des produits de la mer, et a un grand potentiel touristique. L'industrie y est très peu développée parce que le département est considéré comme étant une réserve naturelle mondiale, en effet la richesse biologique y est extrêmement importante.

Le tourisme étant la principale source de revenus, il est logique qu'il y ait 200 km de plage le long du littoral départemental, en plus de ce tourisme estival, il y a le tourisme culturel qui est très important, en effet l'histoire tumultueuse de la région fait qu'il y a de nombreuses forteresses à visiter...

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es) (en) « Recensement 2004 - Département de Rocha », INE,‎ 2004 (consulté le 7 juillet 2012)

Lien externe[modifier | modifier le code]

(es) Site du département