Tacuarembó

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tacuarembó (homonymie).
Tacuarembó
Blason de Tacuarembó
Héraldique
Drapeau de Tacuarembó
Drapeau
Tacuarembó
Administration
Pays Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Capitale Tacuarembó
ISO 3166-2 TA
Démographie
Gentilé Tacuaremboense
Population 90 489 hab. (2004)
Densité 5,9 hab./km2
Géographie
Superficie 1 543 800 ha = 15 438 km2

Le département de Tacuarembó est situé dans le nord est de l'Uruguay.

Géographie[modifier | modifier le code]

Il est entouré au nord-est et au nord par le département de Rivera, au sud-est par le Cerro Largo, au sud par celui de Durazno, enfin à l'ouest par les départements de Río Negro, Paysandú et Salto. Il est le département ayant la plus vaste superficie.

C'est un département sans énormément de relief, mise à part la cuchilla de Peralta à l'extrême sud-ouest du département, la cuchilla de las tres Cruces dans l'extrême nord-est, et les cuchillas de Yaguari et de Caraguata dans le sud-est ou encore la butte témoin de Batoví.

Les rivières du département se jettent toutes dans le río Negro et l'affluent le plus important est le río Tacuarembó qui est la plus grande rivière du département.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Tacuarembó fut fondé le avec la ville de San Fructuoso par le colonel Bernadé Rivera et une cinquantaine de personnes, mandaté par le général Fructuoso Rivera alors président de la république.

Il devint un département uruguayen durant le mandat du gouvernement de Manuel Oribe par la loi du 14 juin 1837.
Le 17 juin 1912, la ville de San Fructuoso devint la ville de Tacuarembó.

Population[modifier | modifier le code]

Villes les plus peuplées[modifier | modifier le code]

Lac Iporá

Selon le recensement de 2004[1].

Ville Population
Tacuarembó 51 224
Paso de los Toros 13 231
San Gregorio de Polanco 3 673
Ansina 2 790
Curtina 1 029

Autres villes[modifier | modifier le code]

Ville Population
Las Toscas 781
Achar 780
Tambores 540
Paso Bonilla 445
Paso del Cerro 310
Cuchilla de Peralta 296
Piedra Sola 211
Clara 145
Cuchilla del Ombú 120
Pueblo del Barro 107
Balneario Iporá 99
Rincón del Bonete 97
Sauce de Batoví 72
Chamberlain 51
Cardozo 47
Laureles 46

Économie[modifier | modifier le code]

En zones urbaines, L'économie est principalement tertiaire. En revanche, en zones rurales, c'est l'élevage bovin extensif qui est dominant. Toutefois, les plantations forestières sont en constante augmentation depuis les années 90. Il s'agit principalement de plantations de pins, Pinus taeda destinées à des scieries, mais aussi d'eucalyptus, Eucalyptus globulus, aussi à destination de scieris mais aussi d'usines de fabrication de cellulose. Ces plantations appartiennent à des entreprises étrangères qui ont bénéficié, depuis 1987, date de la première réelle loi forestière, de subventions à la plantation réalisées sur des sols classés prioritaires.

Sur le río Negro sont installés des barrages hydroélectrique pour le département mais aussi pour d'autres régions aux alentours.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]