Rivera (département)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rivera.
Rivera
Blason de Rivera
Héraldique
Drapeau de Rivera
Drapeau
Rivera (département)
Administration
Pays Drapeau de l'Uruguay Uruguay
Capitale Rivera
ISO 3166-2 RV
Démographie
Gentilé Riverense
Population 104 921 hab. (2004)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Superficie 937 000 ha = 9 370 km2

Le département de Rivera est situé dans le nord est de l'Uruguay.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le département a une frontière avec le Brésil, et est limitrophe des départements de Salto au nord-ouest, de celui de Tacuarembó sur tout l'ouest et du Cerro Largo au sud.

Le département est traversé par diverses chaînes de collines comme la Cuchilla Negra au nord est, ou encore par les trois collines les plus hautes du départements Cerro Miriñaque, Cerro De los Chivos et Cerro Del Medio qui se situent dans l'ouest du pays avec la Cuchilla de Santa Ana.
Le río Tacuarembó et ses affluents représentent toute l'hydrographie de la région.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le département a été créé le 1er octobre 1884 à partir de celui de Tacuarembó. Son nom rappelle celui du général Fructuoso Rivera qui combattit pour l'indépendance du pays. Le département était déjà peuplé par des Espagnols, des Italiens et des Portugais qui commerçaient beaucoup dans la région.

En 1892, arrive le chemin de fer qui relie le département au reste du pays, il a une importance capitale dans l'industrialisation du département au cours du XXe siècle. Arrivent ensuite les centres commerciaux et les automobiles, ainsi que de nombreux immigrants, en effet, le 12 octobre 1908 au cours d'un recensement, les autorités s'aperçurent que Rivera comptait au total 35 683 habitants dont 8 986 citadins. En 1910, l'électricité arriva dans les rues des villes du département, et avec cela, la superficie occupée par les parcs industriels augmenta, et le Rivera s'intégra avec les départements voisins brésiliens[1].

Population[modifier | modifier le code]

La Frontière de la Paix, Brésil-Uruguay.

Villes les plus peuplées[modifier | modifier le code]

Selon le recensement de 2004[2].

Ville Population
Rivera (capitale) 64 426
Tranqueras 7 284
Mandubí 5 157
Vichadero 4 074
Minas de Corrales 3 444
La Pedrera 2 887
Santa Teresa 2 171
Lagunón 2 154

Autres villes[modifier | modifier le code]

Ville Population
Lapuente 315
Paso Hospital 293
Masoller 261
Lagos del Norte 178
Moirones 158
Cerro Pelado 143
Cerros de la Calera 136
Cerrillada 130
Las Flores 123
Arroyo Blanco 91
Amarillo 30

Économie[modifier | modifier le code]

L'activité économique était au départ l'élevage, bien que beaucoup de pâturages se sont développés dans des sols sablonneux de mauvaise qualité mais aujourd'hui, les exploitations forestières sont des sources de revenus bien plus élevés avec les 31 721 hectares d'Eucalyptus et les 40 997 hectares de pins. Il y a aussi des cultures de blé, maïs, tournesol, oranges, arachide, riz, etc. On a exploité parfois de l'or dans les mines mais sans que cela soit fondamentalement important.

En étant aussi proche du Brésil, le département est aussi très touristique avec ses hôtels, son aéroport, ses stations balnéaires (sur rivières)...

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]