Salou Djibo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Djibo.
Salou Djibo
Image illustrative de l'article Salou Djibo
Fonctions
Président du Conseil suprême pour la restauration de la démocratie au Niger
22 février 20107 avril 2011
Premier ministre Mahamadou Danda
Prédécesseur Mamadou Tandja (président de la République)
Successeur Mahamadou Issoufou (président de la République)
Biographie
Date de naissance 15 avril 1965 (49 ans)
Lieu de naissance Namaro (Niger)
Nationalité nigérienne
Profession Général de corps d'armée

Salou Djibo
Chefs d'État nigériens

Salou Djibo, né le 15 avril 1965[1] à Namaro dans la région de Tillabéry, est un militaire nigerien, chef d'escadron, « commandant de la compagnie d'appui de Niamey »[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu de l'ethnie Djerma-Songhay, il a effectué sa formation d'officier à l'École des Forces armées de Bouaké en Côte d'Ivoire de 1995 à 1997. Il sort sous-lieutenant et appartient à la promotion Joseph Anoma de ladite école. Il a poursuivi sa formation militaire au Maroc et en Chine et avait servi dans les forces de l'ONU en République démocratique du Congo[3],[4].

Il est à la tête du coup d'État du 18 février 2010, qui renverse le président de la République Mamadou Tandja. Djibo est à la tête du Niger en qualité de président du Conseil suprême pour la restauration de la démocratie depuis le 22 février 2010[5].

Le Conseil qu'il préside a annoncé qu'il visait à faire du Niger un modèle de démocratie et de bonne gouvernance[6]. Le 7 avril 2011, Salou Djibo transmet ses pouvoirs au nouveau président de la République, Mahamadou Issoufou.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]