Daouda Malam Wanké

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Daouda Malam Wanké
Image illustrative de l'article Daouda Malam Wanké
Fonctions
Président du Conseil de réconciliation nationale de la République du Niger
Premier ministre Ibrahim Hassane Mayaki
Prédécesseur Ibrahim Baré Maïnassara (président de la République)
Successeur Mamadou Tandja (président de la République)
Biographie
Date de naissance 1946 ou 1954
Lieu de naissance Niamey (Afrique-Occidentale française)
Date de décès
Lieu de décès Niamey (Niger)
Nationalité nigérienne
Profession Militaire

Daouda Malam Wanké
Chefs d'État nigériens

Daouda Malam Wanké est un militaire nigérien devenu chef de l'État en 1999 après un coup d'État.

Wanké est major de l'armée nigérienne quand il renverse le président Ibrahim Baré Maïnassara le . Le 11 avril, il se proclame président du Conseil de réconciliation nationale et est de facto chef de l'État. Daouda Malam Wanké promet de laisser le pouvoir aux civils après des élections.

En décembre 1999, Mamadou Tandja est élu président de la République et Wanké quitte le pouvoir. Il meurt le 15 septembre 2004 à Niamey.