Saison 10 d'American Idol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Scotty McCreery, vainqueur de la dixième saison d'American Idol, s'est distingué par son répertoire musical country

La dixième saison d'American Idol s'est déroulée du 19 janvier au 25 mai 2011, et a été diffusée sur les réseaux de télévision Fox aux États-Unis et CTV au Canada. Cette dixième édition comportait quelques changements par rapport à la saison précédente, comme la réduction du nombre de juges de quatre à trois, le retour du producteur Nigel Lythgoe aux commandes du programme, et l'arrivée d'un nouveau directeur musical, Ray Chew, remplaçant Rickey Minor. Autre changement, la diffusion de l'émission de télé-crochet est avancée d'un jour, le mercredi et le jeudi, alors qu'elle était depuis son origine diffusée le mardi et le mercredi. C'est par ailleurs la première saison d’American Idol ouverte aux adolescents de quinze ans.

Le jury est composé pour cette saison de Randy Jackson, juge au sein du programme depuis 2002, et de deux nouveaux arrivants, le chanteur américain Steven Tyler et l'actrice et chanteuse Jennifer Lopez, qui remplacent Simon Cowell, Ellen DeGeneres, et Kara DioGuardi de la saison précédente. L'émission est présentée par Ryan Seacrest.

Les auditions régionales, au nombre de sept, se sont déroulées dans les villes d'East Rutherford dans le New Jersey, La Nouvelle-Orléans en Louisiane, Milwaukee dans le Wisconsin, Nashville dans le Tennessee, Austin au Texas, puis Los Angeles et San Francisco en Californie. Le choix définitif des treize candidats finaux a eu lieu à Hollywood, au Pasadena Civic Center.

Le 25 mai 2011, Scotty McCreery est déclaré vainqueur de l'édition lors de la finale qui l'oppose à Lauren Alaina. Âgé de 17 ans, il devient le plus jeune vainqueur masculin de l'émission, et le deuxième plus jeune vainqueur derrière Jordin Sparks, qui avait remporté la sixième saison.

Cette saison est l'une des saisons d'American Idol ayant fait le plus d'audience[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Brian Stelter, « Real Prize for ‘Idol’: Rebound in Ratings », The New York Times,‎ 24 mai 2011 (lire en ligne)

Sources[modifier | modifier le code]