Rosette (botanique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Rosette
Rosette de feuilles à la base d'un pissenlit
Agave americana dont les feuilles sont formées en rosette

En botanique, la rosette est un ensemble de feuilles étalées en cercle à partir du collet de la plante.

Bien que les rosettes se développent généralement près du sol, leur structure est un exemple de modification d'une tige.

Souvent, les rosettes apparaissent sur les plantes vivaces dont la partie supérieure du feuillage meurt en protégeant la végétation restante, telles que les fougères.

Une autre forme de rosette se produit lorsque les entrenœuds de la tige principale se sont raccourcis à l'extrême rassemblant tous les départs de feuilles à la base de la plante, comme dans la laitue, le pissenlit et certaines plantes succulentes[1]. Lorsque les plantes comme la laitue croissent trop vite et anormalement, la tige s'allonge au lieu de former une rosette. On dit qu'elle "monte en graine".

La rosette de nombreuses plantes se prolonge dans le sol sous forme d'une racine pivotante. C'est par exemple le cas du pissenlit.

Protection[modifier | modifier le code]

La rosette telle que celle du pissenlit favorise la résistance à l'arrachement par l'homme ou par les animaux qui broutent : les feuilles se détachent et s'arrachent facilement, mais on manque de prise pour arracher la racine pivotante qui reste intacte.

Un autre type de protection est assuré par la rosette caulescente que l'on trouve par exemple dans le genre botanique Espeletia en Amérique du Sud et qui présente une tige très développée au-dessus du sol[2].

Dans les environnements tropicaux en montagne, une grande variété de plantes de différentes familles et dans différentes parties du monde ont évolué ainsi. Avec des rosettes persistantes au-dessus de feuilles marcescentes (c'est-à-dire de feuilles mortes, mais restant attachées sur la plante). Cela améliore la survie des plantes, retient davantage l'eau et protège du froid intense. Comme exemples Espeletia schultzii et Espeletia timotensis, dans les Andes. il reapparaissent [3],[4]

Taxonomie[modifier | modifier le code]

De nombreuses familles végétales présentent des espèces avec rosette :

Références[modifier | modifier le code]