Guzmania

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Guzmania est un genre de plantes de la famille des Bromeliaceae qui comprend environ cent dix espèces vivaces, le plus souvent épiphytes, plus rarement terrestres, originaires des forêts tropicales de l'Amérique centro-méridionale. Ces plantes ont des feuilles rubanées souples, arquées, disposées en rosette, de couleur vert brillant, formant une hampe florale composée de bractées écarlates ou orange vif, qui portent de petites fleurs tubuleuses jaunes ou blanches, regroupées en épis ou en panicules, fleurissant en hiver ou au début du printemps. Elles peuvent atteindre de vingt centimètres à un mètre de haut.

Le nom du genre a été créé en hommage à Anastasio Guzmán, naturaliste espagnol du XVIIIe siècle.

Principales espèces cultivées[modifier | modifier le code]

  • Guzmania berteroniana (Schult. & Schult. f.) Mez - Originaire de Porto Rico, cette espèce porte une hampe florale dressée, de quarante cm. de haut environ, avec des bractées ovales rouge sombre; les fleurs sont de couleur jaune.
  • Guzmania devansayana E.Morr. - Cette espèce a des feuilles striées de rouge qui atteignent soixante cm. de long, des bractées rouge vif et des fleurs blanches.
  • Guzmania lingulata (L.) Mez - Cette espèce qui croît spontanément au Brésil a de nombreuses variétés; ses feuilles lancéolées et aux bords entiers, au limbe effilé et relativement raide, ont jusqu'à quarante-cinq cm. de long; elles sont vert brillant sur leur face supérieure et rougeâtres sur leur face inférieure; les petites fleurs blanc-jaunâtre sont regroupées en une inflorescence portée par une hampe de vingt à trente cm., presque masquée par les bractées rouges; elles fleurissent au printemps ou en été, une seule fois dans leur existence; les yeux qui se développent à la base peuvent être transplantés.
  • Guzmania minor Mez - Plante épiphyte rustique, résistante en appartement, vivace toujours verte, elle fleurit une seule fois dans son existence; les feuilles lancéolées sont de couleur verte; les fleurs regroupées en épi au centre de la rosette de feuilles sont de couleur rouge ou orange.
  • Guzmania monostachya (L.) Rusby ex Mez - Originaire d'Amérique centrale, du Brésil et de Floride, haute d'environ quarante cm., elle porte des feuilles étroites et arquées; les fleurs jaunes regroupées en épi émergent à peine des bractées hautes de quarante cm. environ.
  • Guzmania musaica (Linden & André) Mez - Originaire du Panama et de la Colombie, elle se caractérise par ses bractées de couleur rose qui recouvrent des hampes florales aux fleurs jaunes.
  • Guzmania sanguinea André - Espèce aux feuilles lancéolées vertes, mêlées de rouge et de jaune, les bractées rouges forment une rosette d'où émerge l'inflorescence centrale, composée de fleurs blanc-jaunâtre.
  • Guzmania zahnii (Hook. f.) Mez - Espèce originaire de Colombie, à feuilles étroites, jaunes mêlées de rouge de quarante cm. de long environ, à l'extrémité rouge; les fleurs jaune pâle sont entourées de bractées écarlates.

Culture[modifier | modifier le code]

Inflorescence Guzmania hybride Rana

La culture de ces plantes nécessite une serre chaude et humide avec un filtrage de la lumière solaire et une température toujours maintenue au-dessus de dix-huit °C.

On les cultive en pots ou en récipients de verre, avec des arrosages réguliers, abondants en été et plutôt réduits en hiver; il convient de remplir, une fois par mois, la coupe centrale formée par les feuilles avec de l'eau fraîche et non calcaire, et, en saison chaude, de vaporiser fréquemment les feuilles.

Pendant la période végétative, la fertilisation se fait à l'aide d'engrais liquide, une fois par mois; les racines sont réduites et ne demandent pas un rempotage.

La multiplication se fait au printemps, en détachant de la plante mère les yeux apparus à la base, une fois qu'ils se sont enracinés, et en les transplantant dans des pots remplis de terreau pour broméliacées, ou du terreau universel, additionné de tourbe et de sable.

Ennemis[modifier | modifier le code]

  • L'excès d'eau provoque le pourrissement des racines, tandis que les feuilles brunissent et s'amollissent.
  • Un air trop sec et un manque d'humidité peuvent dessécher les pointes des feuilles.

Liste complète d'espèces[modifier | modifier le code]

|

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :