Rosegarden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rosegarden
Image illustrative de l'article Rosegarden
Logo

Rosegarden sous Linux
Rosegarden sous Linux

Développeur Chris Cannam, Richard Bown, Guillaume Laurent
Dernière version 14.02 (3 mars 2014) [+/-]
Environnement GNU/Linux
Type Musique assistée par ordinateur
Licences GNU GPL
Site web www.rosegardenmusic.com

Rosegarden est un logiciel libre de création musicale fonctionnant sur le système Linux, permettant notamment d'éditer des partitions et de s'interfacer avec des instruments de musique via le standard MIDI. Il se veut une alternative libre aux logiciels propriétaires du type Cubase.

Son auteur initial est Chris Cannam, aidé principalement de Richard Bown et Guillaume Laurent.

Le projet Rosegarden a débuté en 1993 à l'Université de Bath. Rosegarden 2.1 est sortie en 1997 sous la licence GNU GPL. Cette première application reste limitée en fonctionnalités, mais elle est très stable et tourne sur de nombreuses plates-formes Unix, y compris OpenVMS.

Une nouvelle application, écrite par les mêmes auteurs : Rosegarden-4 est sortie en avril 2000, puis la version 1.0 est sortie le 14 février 2005 (jour de la Saint-Valentin). La version 1.2.4 est sortie le 14 juillet 2006 (jour de la fête nationale française).

Depuis 2010, la dénomination des versions utilise la forme AA.mm (où AA = les deux derniers chiffres de l'année de publication et mm = numéro du mois)

Fonctionnalités[modifier | modifier le code]

  • Séquenceur MIDI et audio,
  • Éditeur de partitions,
  • Gestion des instruments, banques de sons et événements MIDI,
  • Compatible avec JACK pour la synchronisation avec d'autres logiciels (peut tourner sans),
  • Greffons d'effets DSSI y compris Windows VST via DSSI-VST, et LADSPA,
  • Lecture des fichiers MIDI et Hydrogen,
  • Enregistrements aux formats MIDI, Csound, LilyPond, MusicXML, Mup,
  • Interface utilisateur disponible dans une dizaine de langues dont le français,
  • Documentation en anglais, traduite en allemand, japonais et suédois.

Rosegarden n'est pas capable de synthétiser des sons, il utilise donc soit une interface MIDI soit des plugins s'interfaçant avec FluidSynth ou TiMidity++ pour jouer de la musique.

Depuis sa version 10.02, Rosegarden est une application Qt (en version 4) ce qui lui permet d'être disponible sur de nombreuses plateformes. Cependant, la plupart des greffons et extensions reposent sur des bibliothèques qui n'existent que sur Linux ce qui en fait dans la pratique une application exclusivement Linux.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]