RollerCoaster Tycoon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
RollerCoaster Tycoon
Éditeur Hasbro Interactive
Développeur MicroProse
Concepteur Chris Sawyer
Musique Allister Brimble

Date de sortie Fr Mai 1999
Version 1.08.187
Genre Gestion
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Windows
Média CD
Langue Français
Contrôle Souris, Clavier

Évaluation AN ESRB : Everyone (E)
R-U ELSPA : 3 ans et plus
Aus OFLC : General (G)

RollerCoaster Tycoon (souvent abrégé RCT) est un jeu vidéo de gestion de parcs de loisirs conçu et développé par Chris Sawyer et édité par Hasbro Interactive. Le jeu est sorti en France en mai 1999 sur PC. Roller Coaster Tycoon propose au joueur de se mettre dans la peau d'un directeur de parc d'attractions. Il est ainsi possible de construire ses propres manèges et de gérer du personnel. Un intérêt tout particulier doit être apporté à la satisfaction des visiteurs de son parc afin de remporter la partie. Il est le premier opus de la série RollerCoaster Tycoon, et sera suivi par RollerCoaster Tycoon 2 et 3.

Scénario[modifier | modifier le code]

Le jeu ne se déroule pas en une seule phase mais combine une vingtaine de scénarios/cartes dépeignant différents endroits et climats : désert, forêt, lac, etc. Chaque carte a des objectifs à remplir comme augmenter la valeur du parc ou atteindre un certain quota de visiteurs... Parfois le joueur dispose d'un temps limité (un certain nombre d'années de temps virtuel en général) pour remplir ces objectifs.

Liste des cartes et scénarios[modifier | modifier le code]

  • Forest Frontiers
  • Dynamite Dunes
  • Leafy Lake
  • Diamond Heights
  • Evergreen Gardens
  • Bumbly Beach
  • Trinity Islands
  • Katie's World [Katie's Dreamland en version Royaume-Uni]
  • Dinky Park [Pokey Park en version Royaume-Uni]
  • Aqua Park [White Water en version Royaume-Uni]
  • Millenium Mines
  • Karts & Coasters
  • Mel's World
  • Mothball Mountain [Mystic Mountain en version Royaume-Uni]
  • Pacific Pyramids
  • Crumbly Woods
  • Big Pier [Paradise Pier en version Royaume-Uni]
  • Gentle Glen
  • Lightning Peaks
  • Ivory Towers
  • Rainbow Valley [interdiction de couper les arbres ou de modifier le terrain]
  • Thunder Rock
  • Mega Park [uniquement disponible lorsque les 22 autres ont été terminées]

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le joueur peut construire de nombreuses attractions et manèges dans chacun des parcs : grande roue, maison hantée, montagnes russes, bateau à bascule, circuit de kart ou encore descente aquatique. Le jeu dispose de près de 60 attractions chacune personnalisable sous bien des aspects (Prix du ticket, couleurs de l'attraction, musique d'ambiance ou encore nombre de trains pour les montagnes russes). Le jeu se différencie de ses concurrents par son réalisme concernant les attractions : tous les modèles proposés dans le jeu existaient à l'époque, cet aspect étant conservé dans les suites. [citation nécessaire]

Une autre partie importante est la prise en compte des besoins des visiteurs, il faudra ainsi construire des toilettes pour leur commodité, proposer des points d'information, mais aussi penser à leur alimentation en leur proposant des stands de boissons, de frites, de hamburgers, etc. Un aspect marketing est également apporté au jeu avec la vente de produits dérivés.

Côté architecture, il sera parfois nécessaire de faire des travaux, le jeu intègre un modeleur de terrain afin d'aplanir les allées, construire des plans d'eau ou goudronner les chemins. Le joueur peut également agrémenter les allées de bancs, de fleurs, et d'autres éléments décoratifs.

Enfin, il faudra également faire face à des problèmes comme les pannes d'attractions, les accidents de montagnes russes, les orages, le vandalisme, la saleté du parc avec les poubelles pleines et les déchets jonchant les allées mais aussi les visiteurs malades vomissant par terre. Il est ainsi possible d'engager des agents de sécurité, des mécaniciens et des agents de maintenance.

Une partie marketing est également proposée afin de faire venir davantage de monde dans son parc. Il est ainsi possible de réduire de 50% le prix de son parc ou d'offrir pendant une journée la possibilité à un visiteur de faire une attraction gratuitement.

Développement[modifier | modifier le code]

Cube en 3D isométrique

Réalisation[modifier | modifier le code]

RollerCoaster Tycoon est conçu et développé par Chris Sawyer et MicroProse, et édité par Hasbro Interactive. La musique du jeu est composée par Allister Brimble.

Technologie[modifier | modifier le code]

Le jeu utilise la 3D isométrique, ce qui permet de voir le parc sous 4 angles alors que les visiteurs et les attractions restaient des sprites 2D. Ce genre de graphisme était courant à l'époque pour diminuer les besoins en ressources de l'ordinateur et en augmenter sa puissance.

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues

Presse numérique
Média Note
GameSpot (US) 8,6/10[1]
IGN (US) 8,5/10[2]
Jeuxvideo.com (FR) 15/20[3]
Agrégateurs de notes
Média Note
GameRankings 87,00 %[4]

La version sur ordinateur a été apprécié par la critique. Il a reçu 8,6/10 par GameSpot[1], 8,5/10 par IGN[2] et 15/20 par JeuxVideo.com[3]. Au total le site Game Rankings recensant une majorité de critiques de jeux vidéo accorde une moyenne de 87 % parmi 23 critiques[4]. La version sur XBox obtient un score de 63,31 % parmi 13 critiques[5].

Comparé à Theme Park 2, sorti la même année, le jeu de Chris Sawyer y est préféré. Selon ING le jeu de « MicroProse bât Theme Park 2 avec un coup de poing[2],[note 1] ».

Néanmoins le jeu comporte également des défauts lui sont reproché comme le manque d'un mode « bac à sable », et uniquement 21 niveaux jouables. Le site JeuxVideo.com reproche également le manque de réglage de la vitesse, où ainsi « il arrive souvent qu'on passe de longues minutes à attendre sans rien faire[3] ».

Postérité[modifier | modifier le code]

Deux extensions sont développés par MicroProse. Le premier est RollerCoaster Tycoon : Nouvelles Attractions, sorti en 1999, suivi par RollerCoaster Tycoon : Loopings en Folie. Le premier apporte, entre autres, de nouvelles attractions, l'ajout de musique pour celles-ci et de nouveaux parcs à thèmes, tandis que le second apporte de nouveaux décors comme médiéval, jungle, horreur, urbain, spatial, jurassique.

RollerCoaster Tycoon est le premier opus de la série RollerCoaster. Il sera suivi en 2002 par RollerCoaster Tycoon 2 développé par MicroProse également et édité par Infogrames[6], puis par RollerCoaster Tycoon 3 en 2004 développé par Frontier Developments et édité par Atari[7]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. Citation d'origine : « Microprose beat Theme Park 2 to the punch »
Références
  1. a et b Alan Dunkin, « RollerCoaster Tycoon Review », GameSpot,‎ 1999 (consulté le 13 novembre 2010)
  2. a, b et c Jason Bates, « Roller Coaster Tycoon », IGN,‎ 1999 (consulté le 13 novembre 2010)
  3. a, b et c Lightman, « RollerCoaster Tycoon », JeuxVideo.com,‎ 1999 (consulté le 13 novembre 2010)
  4. a et b « RollerCoaster Tycoon (PC) », Game Rankings (consulté le 13 novembre 2010)
  5. « RollerCoaster Tycoon (XBox) », Game Ranking (consulté le 14 novembre 2010)
  6. « RollerCoaster Tycoon 2 », JeuxVideo.com (consulté le 14 novembre 2010)
  7. « RollerCoaster Tycoon 3 », JeuxVideo.com (consulté le 14 novembre 2010)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]