Richard Lugar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dick Lugar
Sénateur sénior de l'Indiana
Sénateur sénior de l'Indiana

Période de mandat :
1977-2013
Parti politique Parti républicain
Prédécesseur Vance Hartke
Successeur Joe Donnelly (élu)
Date de naissance (81 ans)
à Indianapolis (Indiana) États-Unis
Conjoint Charlene Smeltzer Lugar
Religion Méthodiste

Richard Green "Dick" Lugar (né le 4 avril 1932) est un homme politique américain, membre du Parti républicain, ancien sénateur de l'Indiana au Congrès des États-Unis et ancien maire d'Indianapolis de 1968 à 1975.

Biographie[modifier | modifier le code]

Richard Lugar est né le 4 avril 1932 à Indianapolis, Indiana. Diplômé de l'université de Denison en 1954, il bénéficie d'une bourse scolaire Rhodes pour terminer ses études au Pembroke College de l'université d'Oxford.

Il fait son service militaire dans l'US Navy de 1957 à 1960.

De 1968 à 1975, Lugar est maire d'Indianapolis.

Sénateur des États-Unis[modifier | modifier le code]

En 1976, il est élu sénateur de l'Indiana au Congrès des États-Unis. Il est réélu en 1982, 1988, 1994, et en 2000.

Lugar est un sénateur influent qui aidé à la ratification de traités internationaux par le sénat concernant l'utilisation, la production et le stockage d'armes nucléaires, biologiques ou chimiques.

En 1991, il est avec le sénateur Sam Nunn l'initiateur d'une coopération dont l'objectif est la destruction des armes de destruction massive dans les pays de l'ancienne URSS. À ce jour, dans le cadre de cette coopération, plus de 5900 têtes nucléaires ont été désactivées.

Lugar est un sénateur républicain modéré, influent et respecté. Il est le président de la commission des affaires étrangères du Sénat.

En 2006, les démocrates ne lui opposèrent aucun candidat lors de la campagne pour sa réélection. Il est ainsi réélu avec 87 % des suffrages contre 13 % au candidat progressiste Steve Osborn.

Depuis le et la défaite du sénateur Ted Stevens, Richard Lugar est le plus ancien sénateur républicain, ainsi si les républicains redeviennent majoritaire il accèdera au rang de président pro tempore du sénat.

En 2009, il vote le Matthew Shepard act, qui prévoit des peines plus lourdes pour les crimes de haine motivés par l'orientation sexuelle, l'identité de genre ou le handicap[1].

Le 6 août 2009, Lugar est l'un des neuf sénateurs républicains à voter pour la nomination de Sonia Sotomayor à la cour suprême des États-Unis[2].

Le 5 août 2010, il fait partie des cinq sénateurs républicains à voter pour la nomination d'Elena Kagan à la cour suprême des États-Unis[3].

Candidat à sa réélection en 2012, il est toutefois nettement battu lors des élections primaires républicaines par Richard Mourdock, situé à la droite du parti. Le représentant démocrate Joe Donnelly vient finalement à bout de ce dernier et succède officiellement à Richard Lugar en janvier 2013.

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]