Pembroke College (Oxford)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

51° 45′ 00″ N 1° 15′ 28″ O / 51.750062, -1.257827

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pembroke College.
Pembroke College
Blason de Pembroke College

Pembroke College est l'un des établissements constitutifs de l'université d'Oxford. Dans les premières années du XVIIe siècle, une dotation de Thomas Tesdale, un négociant de la ville d'Abingdon (Oxfordshire)[1], et de Richard Wightwick, un ecclésiastique du Berkshire, permit de racheter Broadgates Hall, un bâtiment de l'université dévolu aux étudiants en droit depuis sa construction, au XVe siècle. Le roi Jacques Ier signa les lettres patentes en 1624 et le collège dut son nom à William Herbert (1580-1630), troisième comte de Pembroke, lord chambellan puis chancelier de l'université.

Les deux anciens étudiants les plus célèbres de Pembroke sont Samuel Johnson, même s'il y resta à peine un an, et l'actuel roi de Jordanie. J. R. R. Tolkien y fut enseignant.

Histoire[modifier | modifier le code]

Anciens étudiants[modifier | modifier le code]

Le bureau de Samuel Johnson à Pembroke

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thomas Tesdale (1547-1610), qui avait fait fortune en tant que brasseur, légua une somme importante à Balliol College (Oxford).