Rachel Ruysch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rachel Ruysch
Portrait par Godfried Schalcken.
Rachel Ruysch, Nature morte au Bouquet de Fleurs et prunes

Rachel Ruysch, née à La Haye le et morte à Amsterdam le , est une peintre néerlandaise qui se consacra toute sa vie aux natures mortes de fleurs.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille de Frederik Ruysch, un anatomiste réputé, sa famille s'établit à Amsterdam alors qu'elle n'avait que trois ans. Son père, qui y avait trouvé un emploi de professeur de botanique, rassembla une importante collection de végétaux. Elle assistait son père dans la préparation des specimens de fleurs à l'aide d'une liquor balsamicum et de dentelle. Vers l'âge de quinze ans, elle entra en apprentissage auprès de Willem Van Aelst, un peintre de Delft réputé pour ses natures mortes florales.

En 1693, elle épousa le portraitiste Juriaen Pool (1666-1745), à qui elle donna dix enfants.

Elle fut admise dans la guilde des peintres de La Haye en 1701. Quelques années plus tard, elle fut invitée à Düsseldorf comme peintre de cour auprès de l'Électeur palatin Jean-Guillaume. Elle exerça cet office de 1708 jusqu'à la mort de ce prince en 1716. Elle travaillait aux côtés de Jan Weenix et d'Adriaen van der Werff. De retour en Hollande, Ruysch continua à peindre pour des particuliers.

Ruysch est aussi connue pour la précision et le réalisme de ses représentations de vases en cristal. Elle peignit toute sa vie, de l'adolescence jusqu'à sa mort. On lui attribue aujourd'hui une centaine de tableaux. L'arrière-plan de ses compositions est généralement sombre.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Voir également[modifier | modifier le code]

Place des femmes dans l'art

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]