Réacteur VVER

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Schéma d'un réacteur soviétique WWER-1000 à eau pressurisée
1 - Actionnement des barres de contrôle
2 - Couvercle du réacteur
3 - Corps du réacteur
4 - Gaine de protection du réacteur
5 - Cuve
6 - Zone active du réacteur
7 - Élément combustible

Le réacteur de puissance à caloporteur et modérateur eau, abrégé VVER (traduit du russe : Водо-Водяной Энергетический Реактор, Vodo-Vodianoï Energuetitcheski Reaktor), ou bien WWER (traduit de l'anglais : Water Water Energy Reactor), est un réacteur à eau pressurisée soviétique, puis russe.

Générations de réacteurs[modifier | modifier le code]

Cinq générations de réacteurs VVER se succèdent, nommées selon la puissance unitaire et le modèle.

Identification des différents modèles de WWER
  petits réacteurs grands réacteurs
1. génération VVER-440/W-230  
2. génération VVER-440/W-213  
3. génération VVER-640/407, 470 et VPBER-600 VVER-1000/W-187, 302, 320, 338, 392, 466
4. génération VVER-500/W-407 VVER-1000/W-392 ou 410
5. génération WPBER-600 VVER-1200-1500

Contrairement aux autres REP, les générateurs de vapeur sont horizontaux, et sur les VVER 440 la pression et la température sont plus basses.

Les VVER 440 ont 6 boucles primaires, les VVER 1000 et 640 en ont 4.

VVER-440[modifier | modifier le code]

On distingue deux types de réacteurs VVER-440. L'ancienne série VVER-440/230 et le modèle VVER-440/213 plus récent. Il existe de plus une version adaptée du VVER 440/230 aux exigences de sûreté finlandaises pour la centrale de Loviisa. Comme tous les réacteurs à eau pressurisée, le VVER-440 utilise l'eau pour le refroidissement et la production de vapeur ainsi que pour la modération de la réaction. Le combustible est du dioxyde d'uranium peu enrichi. L'une des caractéristiques du VVER-440 est la construction de paires de tranches avec une salle des turbines commune.

Par rapport aux standards occidentaux, les VVER sont jugés déficients sur les points suivants :

  • enceinte de confinement du réacteur insuffisamment résistante à une augmentation de pression (enceinte modulaire en béton armé, et non une enceinte en béton précontraint comme sur les autres REP dans le monde),
  • pour les VVER 440/230, le système de refroidissement de secours du cœur n'est pas dimensionné pour une rupture complète d'une tuyauterie primaire (APRP petite brèche).

La version modernisée 440/213 a bénéficié d'améliorations sur ces points. Ainsi, le refroidissement de secours du cœur est dimensionné pour une rupture totale d'une boucle primaire. De plus, les systèmes de sûreté sont triplés (alors qu'ils ne sont que doublés sur les VVER 440/230 et la plupart des REP en service dans le monde). Leurs enceintes de confinement sont également plus étanches et sont équipées d'un système très volumineux de réduction de pression (appelé tour de barbotage). Enfin, des mesures anti-incendie ont été nettement améliorées.

Cela étant, les VVER 440 présentent un avantage important  : ils ont une quantité très importante d'eau primaire et secondaire par rapport à la puissance thermique du cœur, ce qui les rend "pardonnants" et donne un comportement en général plus "mou" en cas d'incident et un délai d'intervention de l'équipe de quart beaucoup plus important que les réacteurs REP occidentaux.

Des réacteurs VVER-440/213 se trouvent entre autres à Dukovany, Bohunice, Mohovce et Paks, des réacteurs VVER-440/230 à Bohunice, Erevan (Centrale nucléaire de Metsamor) . Les réacteurs VVER-440/213 nécessitent un grand effort pour correspondre aux standards de sécurité de l'Union européenne. Les réacteurs VVER-440/230 ne peuvent être modernisés.

VVER-1000[modifier | modifier le code]

Le VVER-1000 reprend le concept du VVER-440 tout en le modernisant et en améliorant la sécurité, notamment par l'introduction d'une enceinte de confinement autour du réacteur. Il produit désormais 1000MWe. Les réacteurs VVER-1000 sont modernisables pour correspondre aux normes européennes. Il faut surtout changer l'instrumentation de réacteur et installer des ordinateurs plus performants. De plus, quelques transformations constructives sont conseillées.

Des réacteurs VVER-1000 se trouvent entre autres à la centrale nucléaire de Temelín en Tchéquie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]