Réacteur nucléaire à très haute température

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Schéma du VHTR

Le VHTR (Very High Temperature Reactor) fait partie des six réacteurs sur lesquels le Forum International Génération IV porte ses efforts de recherche. Il a été choisi pour son rendement proche de 50 % et sa capacité à produire du dihydrogène sans émission de CO2.


Ces réacteurs sont aussi connus sous l'acronyme HTGR (High Temperature Gas-cooled Reactor)

Un réacteur de Génération IV[modifier | modifier le code]

Le forum Génération IV a sélectionné les réacteurs à partir des critères suivants :

  • sûreté nucléaire : le réacteur est sûr par conception[réf. nécessaire] de par sa faible puissance volumique (6,5 W/cm3) et par la grande quantité de modérateur autour du combustible - celle-ci constituant un réservoir de chaleur permettant de temporiser en cas de perte de réfrigirant[réf. nécessaire] ;
  • compétitivité économique[réf. nécessaire] : dans le cas du VHTR, celle-ci n'est pas démontrée car aucun réacteur à gaz industriel n'a pour l'instant été construit. Le prix du réacteur devra néanmoins rester faible grâce à une conception modulaire permettant une construction rapide, réduisant ainsi les frais financiers. D'autre part, la simplicité du design joue en sa faveur. Finalement, il conviendra de construire le réacteur à proximité des centres de consommations afin de réduire les coûts de transport ;
  • économie de combustible et réduction du volume des déchets radioactifs ;
  • résistance à la prolifération nucléaire : comme tout uranium utilisé dans les applications civiles, son enrichissement ne dépasse pas 5 % ce qui rend son utilisation à des fins militaires impossible en l'état (une bombe nécessite un enrichissement largement supérieur). D'autre part, il est conditionné dans la particule TRISO ; une bille d'un millimètre de diamètre dont le cœur en uranium est enrobé de plusieurs couches de carbone et de carbure de Silicium. L'uranium doit par conséquent être séparé de ces autres composants avant de pouvoir être utilisé.

Plusieurs modèles de réacteur[modifier | modifier le code]

Sous la dénomination de VHTR se cachent en fait plusieurs réacteurs dont :

  • le VTGR, une série de réacteurs de conception soviétique ;
  • le GT-MHR (Gas Turbine - Modular Helium Reactor) développé par l'Idaho National Laboratory (INL) ;
  • le Réacteur à lit de boulets ou Pebbled Bed Modular Reactor (PBMR), dont le cœur est composé de millions de billes de combustibles. L'Afrique du Sud est majoritairement impliquée dans ce projet ;
  • Antarès, un projet du groupe Areva ;
  • RAPHAEL, un sujet de recherche européen.

Liens externes[modifier | modifier le code]