Centrale nucléaire de Kudankulam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Centrale nucléaire de Kudankulam
Image illustrative de l'article Centrale nucléaire de Kudankulam
Centrale nucléaire de Kudankulam
Administration
Pays Drapeau de l'Inde Inde
Coordonnées 8° 10′ 06″ N 77° 42′ 45″ E / 8.168333, 77.7125 ()8° 10′ 06″ Nord 77° 42′ 45″ Est / 8.168333, 77.7125 ()  
Année de construction 2001
Réacteurs
Production d’électricité
Divers

Géolocalisation sur la carte : Inde

(Voir situation sur carte : Inde)
Centrale nucléaire de Kudankulam

Le projet Indien de Centrale nucléaire de Kudankulam prévoit de produire de l'électricité à partir de deux réacteurs russes VVER de 1 000 MW chacun. Le site choisi est situé près de Kânyâkumârî, district de Tirunelveli-Kattabomman, dans l'État de Tamil Nadu. La centrale appartient à la compagnie Nuclear Power Corporation of India Ltd. Un million d'habitants vivent dans un rayon de 30 km autour du site du projet de centrale[1].

Historique du projet[modifier | modifier le code]

Le 20 septembre 2011, la Commission Justice et Paix des Évêques indiens a présenté les requêtes suivantes au gouvernement indien : fermeture immédiate de la centrale de Kudankulam et arrêt progressif de l’ensemble des centrales existantes en Inde ; moratoire sur l’ensemble des projets nucléaires ; choix décidé en faveur des sources alternatives d’énergie écocompatibles[2].

En septembre 2011, une centaine de villageois de Kudankulam se mobilisent aussi pour empêcher le démarrage de la centrale en débutant un jeûne de protestation[3].

Suite à ces premières manifestations, nombreux sont ceux qui manifestent contre la création du site. Les manifestants protestent contre l'énergie atomique en général et non pas contre les technologies russes[4].

Le 20 mars 2012, le gouvernement local du Tamil Nadu a finalement approuvé la mise en service des deux réacteurs[5],[6].

Le 10 septembre 2012, la police anti-émeutes a dispersé, à l'aide de gaz lacrymogènes, environ 4000 manifestants - en grande partie des femmes et des enfants - qui campaient depuis plusieurs mois sur une plage à environ un kilomètre de la future centrale de Kudankulam. Certains manifestants ont fui par la mer, dans des bateaux de pêcheurs, la charge de centaines de policiers[7].

Description du projet[modifier | modifier le code]

Le projet de centrale nucléaire de Kudankulam comporte dans un premier temps 2 réacteurs, et deux autres sont prévus par la suite :

  • Kudankulam 1 mise en service le 22 octobre 2013 [8]
  • Kudankulam 2 mise en service prévue début 2014
  • Kudankulam 3 finalisation du contrat avec la Russie courant 2014 [9]
  • Kudankulam 4 finalisation du contrat avec la Russie courant 2014

Depuis le début des travaux en 1997, des milliers de manifestants anti-nucléaires des villages voisins protestent[10].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Inde: les anti-nucléaires se mobilisent - Arte TV, 28 décembre 2012
  2. Agenzia Fides, le 20 septembre 2011 - Prise de position de l’Église indienne : Non au nucléaire, solidarité avec les non-violents qui jeûnent au Tamil Nadu http://www.chretiente.info/201109203701/inde-prise-de-position-de-l%E2%80%99eglise-indienne-non-au-nucleaire-solidarite-avec-les-non-violents-qui-jeunent-au-tamil-nadu/
  3. http://www.courrierinternational.com/breve/2011/09/20/areva-attendra Courrier international du 20/09/2011: Areva attendra
  4. http://fr.ria.ru/business/20111106/191850500.html
  5. http://french.ruvr.ru/2012_03_20/69052330
  6. http://indiatoday.intoday.in/story/tamil-nadu-jayalalithaa-approves-koodankulam-nuclear-plant/1/178570.html
  7. Vaste manifestation anti-nucléaire dispersée en Inde, sur Le Nouvel Obs du 10 septembre 2012
  8. http://www.indianexpress.com/news/knpp-unit-1-synchronised-with-southern-power-grid-generates-160-mw-power/1185793/
  9. http://articles.timesofindia.indiatimes.com/2013-10-20/india/43220396_1_liability-law-rosatom-kudankulam-nuclear-power-project
  10. La construction des centrales sous haute tension - France 24 - 21 décembre 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article détaillé : liste des réacteurs nucléaires.

Sur les autres projets Wikimedia :