Prieuré Saint-Michel de Grandmont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Prieuré Saint-Michel de Grandmont
Vue générale
Vue générale
Présentation
Type prieuré
Rattachement Ordre de Grandmont
Début de la construction XIIe siècle
Style dominant roman
Protection 1953/06/23 : inscrit MH
1981/10/26 : classé MH
ref : PA00103713
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Languedoc-Roussillon
Coordonnées 43° 44′ 03″ N 3° 22′ 11″ E / 43.73416, 3.36965 ()43° 44′ 03″ Nord 3° 22′ 11″ Est / 43.73416, 3.36965 ()  

Géolocalisation sur la carte : Hérault

(Voir situation sur carte : Hérault)
Prieuré Saint-Michel de Grandmont

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Prieuré Saint-Michel de Grandmont

Le prieuré Saint-Michel de Grandmont est un ancien monastère de l'Ordre de Grandmont qui se trouve sur le territoire de la commune de Saint-Privat, dans le département de l'Hérault. Il est situé dans un lieu isolé, à 440 mètres d'altitude, dans une forêt de chênes et à environ 10 km à l'est de Lodève.
Le prieuré, classé monument historique, est actuellement entretenu par l'association «Les Amis du Prieuré Saint Michel de Grandmont».

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce prieuré est un des mieux préservés des monastères de l'Ordre de Grandmont, ordre religieux fondé vers 1076 dans la région de Limoges par l'ermite Étienne de Muret (v.1050-1124), fils d'un Vicomte de Thiers[1]. Le prieuré Saint-Michel fut fondé en 1259 par Guillaume de Cazouls, évêque de Lodève de 1241 à 1259.
Après la dissolution de l'Ordre en 1772, le prieuré Saint-Michel fut rattaché à l’évêché de Lodève, mais deux moines continuèrent à y vivre jusqu'à leur mort en 1785.
Après la Révolution, le prieuré devint une exploitation agricole, propriété de la famille Vitalis de 1849 à 1936. Étienne Vitalis restaura les bâtiments et produisit du vin. En 1957, le prieuré fut acheté par la famille Bec. Classé monument historique en 1981[2], il fut ouvert au public.

Architecture[modifier | modifier le code]

L'église construite au XIIe siècle est à nef unique voutée en berceau. Le chevet en cul-de-four est percé par trois fenêtres qui constituent le seul éclairage de l'édifice. Le bâtiment ne comporte aucune décoration.

Le cloître qui jouxte le côté sud de l'église date du milieu du XIIIe siècle. Il a conservé ses quatre galeries soutenues par des colonnettes doubles. La galerie ouest ouvre sur la cuisine, la galerie est sur la salle du chapitre. Les salles de l'étage, qui constituaient le dortoir des moines, ont été remaniées à l'époque moderne.

Animations[modifier | modifier le code]

L'association organise chaque été des expositions ainsi des concerts dans l'église dont l'acoustique est excellente.

Photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire de la France Médiévale, Jean FAVIER, éd. Fayard, 1993
  2. « Ancien prieuré Saint-Michel de Grandmont », base Mérimée, ministère français de la Culture

Lien externe[modifier | modifier le code]