Préfecture de Fukui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Préfecture de Fukui
福井県 Fukui-ken
Carte du Japon avec la Préfecture de Fukui mise en évidence
Carte du Japon avec la Préfecture de Fukui mise en évidence
Drapeau de Préfecture de Fukui
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Capitale Fukui
Région Chūbu
Île Honshū
Districts ruraux 10
Municipalités 29
Gouverneur Issei Nishikawa
ISO 3166-2 JP-18
Démographie
Population 828 960 hab. (2000)
Densité 198 hab./km2
Rang 43e
Géographie
Superficie 418 876 ha = 4 188,76 km2
Rang 34e
Pourcentage d'eau 0,2 %
Symboles préfectoraux
Fleur Narcisse (Narcissus tazetta)
Arbre pin (Pinus)
Oiseau Grive à ailes rousses (Turdus naumanni)
Liens
Site web www.pref.fukui.jp/english/

Fukui (福井県, Fukui-ken?) est une préfecture du Japon située au centre de Honshū.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant la mise en place du système des préfectures en 1871, la province de Fukui était occupée par la province de Wakasa et la province d'Echizen.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle est entourée des préfectures de Shiga au sud, Gifu à l'ouest et au sud-ouest et Ishikawa à l'est. Au nord se trouve la mer du Japon. Il y a des montagnes au sud. Pour certains, elle fait partie de la région du Chubu, pour d'autres de celle du Hokuriku.

Elle est connue pour sa neige abondante en hiver.

Villes[modifier | modifier le code]

Neuf villes sont situées dans cette préfecture :

Districts[modifier | modifier le code]

Liste des 7 districts de la préfecture de Fukui, qui comprennent 8 bourgs. La préfecture ne possède plus un seul village.

Économie[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

  • La préfecture abrite le plus vieux château du Japon encore debout : le château de Maruoka. Il a été construit en 1576.
  • Beaucoup de fossiles de dinosaures ont été découverts dans la région et la préfecture abrite le musée des dinosaures de Fukui.
  • Eihei-ji est un temple qui offre éducation et entrainement spirituel aux moines bouddhistes.
  • Les habitants de la préfecture parle une variante du japonais : le Fukui-ben.

Tourisme[modifier | modifier le code]

La falaise de Tōjinbō (en) (東尋坊?), située dans la ville de Sakai, est connue pour avoir été le lieu de nombreux suicides : 257 en 10 ans[1]. Ce fait est malheureusement utilisé touristiquement pour développer l'économie locale[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Harumi Ozawa, « Au bord de la falaise, les suicidaires japonais ont leur ange gardien », sur Aujourd'hui le Japon, AFP,‎ 10 janvier 2009 (consulté le 18 février 2009)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :