Préfecture de Tottori

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

35° 27′ N 133° 46′ E / 35.45, 133.767

Préfecture de Tottori
鳥取県 Tottori-ken
Carte du Japon avec la Préfecture de Tottori mise en évidence
Carte du Japon avec la Préfecture de Tottori mise en évidence
Drapeau de Préfecture de Tottori
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Capitale Tottori
Région Chūgoku
Île Honshū
Districts ruraux 6
Municipalités 39
Gouverneur Shinji Hirai
ISO 3166-2 JP-31
Démographie
Population 584 982 hab. (1er avril 2011)
Densité 167 hab./km2
Rang 47e
Géographie
Superficie 350 719 ha = 3 507,19 km2
Rang 41e
Pourcentage d'eau 0,7 %
Symboles préfectoraux
Fleur Fleur de poirier (Pyrus)
Arbre If du Japon (Taxus cuspidata)
Oiseau Canard mandarin (Aix galericulata)
Liens
Site web www.pref.tottori.jp/english/

Tottori (鳥取県, Tottori-ken?) est une préfecture du Japon située au nord de la région de Chūgoku.

Histoire[modifier | modifier le code]

La préfecture est composée des anciennes province de Hōki à l'ouest et province d'Inaba à l'est.

Géographie[modifier | modifier le code]

La préfecture de Tottori est située dans la partie ouest de l'île de Honshū, dans la région de Chūgoku, et fait face à la mer du Japon. Elle s'étend sur 3 507,19 km² et est bordée des préfectures d'Hyôgo, Okayama, Hiroshima et Shimane. Son point culminant est le volcan Daisen qui, du haut de ses 1 729 m, est aussi le point culminant de toute la région de Chūgoku.

La préfecture de Tottori est connue pour ses grandes dunes de sables, notamment à Tottori, faisant partie du parc national de San'inkaigan. Un autre parc national, celui de Daisen-Oki, se situe sur le territoire de la préfecture.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

À la date du 1re avril 2012, 14 % de la superficie de la préfecture était occupée par des parcs naturels[1]. Outre les deux parcs nationaux mentionnés précédemment, la préfecture comprend les parcs naturels quasi nationaux de Hiba-Dōgo-Taishaku et Hyōnosen-Ushiroyama-Nagisan ainsi que les parcs naturels préfectoraux de Misasa-Tōgōko, Nishi Inaba et Okuhino.

Subdivisions administratives[modifier | modifier le code]

Villes[modifier | modifier le code]

La préfecture comprend quatre villes (, shi?) :

Bourgs et villages[modifier | modifier le code]

Liste des 5 districts de la préfecture, ainsi que de leurs 14 bourgs et unique village :

Hino
Kōfu
Nichinan
Iwami
Daisen
Hiezu (village)
Hōki
Nanbu
Hokuei
Kotoura
Misasa
Yurihama
Chizu
Wakasa
Yazu

Économie[modifier | modifier le code]

La préfecture à une économie principalement basée sur l'agriculture, le secteur primaire représentant 11,5 % en 2002[2]. Elle est connue dans le reste du Japon pour la production des nashis, également appelées poires japonaises. La préfecture peut compter sur l'implantation des entreprises Sanyo, Sharp ou bien encore Ricoh afin de prévaloir sur l'industrie électronique[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

Avec 584 982 habitants, il s'agit de la préfecture la moins peuplée du Japon.

Culture[modifier | modifier le code]

Religion[modifier | modifier le code]

C'est dans cette région que se trouve le temple bouddhique le plus dangereux du Japon : le Nageiredo. Un temple interdit depuis un siècle et demi à la visite. En effet, il se situe sur le flanc d'une falaise escarpée de 400 m de hauteur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ministère de l'environnement japonais, « General overview of area figures for Natural Parks by prefecture », sur env.go.jp,‎ 1er avril 2012 (consulté le 27 janvier 2013)
  2. « Japon, découvrir la préfecture de Tottori! », sur clickjapan.org (consulté le 25 janvier 2013)
  3. (en) « Tottori: Industrial Cluster », sur JETRO.go.jp (consulté le 25 janvier 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]