Préfecture de Shizuoka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Préfecture de Shizuoka
静岡県 Shizuoka-ken
Carte du Japon avec la Préfecture de Shizuoka mise en évidence
Carte du Japon avec la Préfecture de Shizuoka mise en évidence
Drapeau de Préfecture de Shizuoka
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Capitale Shizuoka
Région Chūbu
Île Honshū
Districts ruraux 9
Municipalités 43
Gouverneur Yoshinobu Ishikawa
ISO 3166-2 JP-22
Démographie
Population 3 792 457 hab. (19 juillet 1999)
Densité 487 hab./km2
Rang 10e
Géographie
Superficie 777 963 ha = 7 779,63 km2
Rang 13e
Pourcentage d'eau 2,6 %
Symboles préfectoraux
Fleur Azalée (Rhododendron)
Arbre Kinmokusei (Osmanthus fragrans var. aurantiacus)
Oiseau Tchitrec du Japon (Terpsiphone atrocaudata)
Liens
Site web [1]

La préfecture de Shizuoka (静岡県, Shizuoka-ken?) est une préfecture du Japon située dans la région de Chūbu.

Géographie[modifier | modifier le code]

La préfecture de Shizuoka est une région allongée sur la côte de l'océan Pacifique, le long de la baie de Suruga. À l'ouest, la préfecture s'étend dans les Alpes japonaises, alors que plus à l'est elle forme une étroite côte bordée par le Mont Fuji au nord, jusqu'à atteindre la péninsule d'Izu, un site touristique populaire pointant vers le sud dans l'océan Pacifique.

La préfecture est divisée en villes et districts. La capitale de la préfecture de Shizuoka (静岡県, Shizuoka-ken?) est la ville de Shizuoka (静岡市, Shizuoka-shi?), qui est subdivisée en trois arrondissements. La préfecture de Shizuoka est bordée des préfectures d'Aichi, Nagano, Yamanashi et Kanagawa.

Villes[modifier | modifier le code]

Liste des 23 villes (, shi?) de la préfecture de Shizuoka, ainsi que de leurs arrondissements (en) (, ku?).

Districts[modifier | modifier le code]

Liste des 5 districts du Japon (, gun?) de la préfecture de Shizuoka, ainsi que de leurs 12 bourgs (, cho / machi?). La préfecture ne compte plus un seul village (, son / mura?).

Économie[modifier | modifier le code]

  • Shizuoka, la capitale de la préfecture, est plutôt une ville de petits commerçants.
  • Hamamatsu est une ville industrielle, c'est notamment la ville de Yamaha et la ville où Suzuki fut créé. Il y a beaucoup de Brésiliens à Hamamatsu, en relation avec une émigration de Japonais au Brésil et au Pérou (voir Japonais au Brésil) au début du XXe siècle
  • Yaizu, entre Hamamatsu et Shizuoka, est l'un des plus gros ports de pêche du Japon
  • Fuji est une importante ville papetière au pied du Mont Fuji et une porte vers Izu.

Shizuoka et ses environs sont connus pour plusieurs productions agricoles :

  • le thé vert, qui couvre le pied des montagnes entre Shizuoka et Hamamatsu
  • des fraises primeures, qui commencent à être commercialisées dès les premiers jours de janvier (sur le front de mer, entre Shizuoka et Shimizu-ku)
  • des clémentines (région autour de Hamamatsu).

Histoire[modifier | modifier le code]

La préfecture était autrefois composée des provinces de Totomi, de Suruga, et de Izu. Cette préfecture fut la résidence du premier Shogun Tokugawa et c'est sans doute son élément historique le plus marquant. Cette région fut contrôlée par Tokugawa Ieyasu jusqu'à ce qu'il conquiert les terres du clan Hojo dans la région du Kanto et la donne à l'un des hommes de Oda Nobunaga. Une fois devenu shogun, Tokugawa la reprit pour sa propre famille.

Culture[modifier | modifier le code]

La danseuse d'Izu, une des nouvelles de Yasunari Kawabata (Prix Nobel de littérature en 1968) se situe dans la péninsule d'Izu.

Liens externes[modifier | modifier le code]