Préfecture de Wakayama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Préfecture de Wakayama
和歌山県 Wakayama-ken
Carte du Japon avec la Préfecture de Wakayama mise en évidence
Carte du Japon avec la Préfecture de Wakayama mise en évidence
Drapeau de Préfecture de Wakayama
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Capitale Wakayama
Région Kansai(Kinki)
Île Honshū
Districts ruraux 7
Municipalités 50
Gouverneur Yoshinobu Nisaka
ISO 3166-2 JP-30
Démographie
Population 1 017 731 hab. (1er mars 2008)
Densité 215 hab./km2
Rang 39e
Géographie
Superficie 472 555 ha = 4 725,55 km2
Rang 30e
Pourcentage d'eau 0,04 %
Symboles préfectoraux
Fleur Fleur de prunier (Prunus mume)
Arbre Chêne vert (Quercus phillyraeoides)
Oiseau Zostérops du Japon (Zosterops japonica)
Liens
Site web http://www.pref.wakayama.lg.jp

La préfecture de Wakayama (和歌山県, wakayamaken?) est une préfecture du Japon, la plus au sud de l'île de Honshū.

Histoire[modifier | modifier le code]

La préfecture de Wakayama correspond en grande partie à l'ancienne province de Kii, dont la ville de Wakayama était d'ailleurs la capitale.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle est bordée des préfectures d'Osaka, Nara et Mie.

Villes[modifier | modifier le code]

Liste des 9 villes de la préfecture :

Districts, bourgs et villages[modifier | modifier le code]

Liste des 6 districts de la préfecture, ainsi que de leurs 20 bourgs et unique village :

Économie[modifier | modifier le code]

La préfecture de Wakayama est un des principaux producteurs de mikans du Japon. Il est également avéré aujourd'hui que l'une des principales ressources économiques de la région est la déportation et le massacre de dauphins (Film reportage "The Cove")

Démographie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Les sites sacrés et chemins de pèlerinage dans les monts Kii classés sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco sont une attraction majeur de la préfecture. Le mont Kōya dans le district d'Ito qui est le siège de la secte bouddhique japonaise Shingon en fait partie. Il possède un temple majeur de style bouddhique japonais et reste un site de pèlerinage. Il est une destination touristique populaire pour ses anciens temples situés au milieu des cèdres au sommet de la montagne.

Les tombeaux de Kumano sont situés au sud de la préfecture.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Autre[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :