Porte Carmentale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

41° 53′ 29″ N 12° 28′ 49″ E / 41.891388, 12.480335 ()

La porte Carmentale, en latin porta Carmentalis, est une porte du mur servien, située au sud-ouest du Capitole, entre cette colline et le Tibre et entre le Champ de Mars et le Forum Boarium, et où aboutissait le vicus Jugarius venant du forum.

Elle tient son nom de l'autel de la nymphe Carmenta (ara Carmentalis), élevé non loin de là au pied du Capitole.

Il était considéré comme funeste de passer sous l'arc de cette porte, surnommée pour cette raison « porte Scélérate » (porta scelerata, c'est-à-dire « maudite »). L'origine de cette superstition remonte à un épisode semi-légendaire des guerres romano-étrusques, quand les trois cent six Fabiens, après avoir passé sous cette porte, se firent massacrer à la bataille du Crémère en -477[1]. L'émotion suscitée par cet évènement fut si vive que le peuple de Rome en conserva longtemps le souvenir, jusqu'à associer cette portion du mur servien, pourtant construit plus d'un siècle après les faits, à ce massacre[2].

Une autre explication de ce caractère maudit pourrait être que, quand la porte Carmentale fut ouverte à l'ouest de la cité, elle ait été assimilée à une porte décumane, traditionnellement de mauvais augure dans la religion romaine[3].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Tite-Live, Histoire romaine [détail des éditions] [lire en ligne], II, 49, 8.
  2. Ovide, Fastes [détail des éditions] [lire en ligne], II, 202.
  3. André Piganiol, Les origines du Forum, in Mélanges d'archéologie et d'histoire, année 1908, volume 28, pp 233-282.